Ouverture des données : La CARENE primée pour son portail Open Data

En septembre dernier, La CARENE lançait sa plateforme open data afin de mettre à disposition du public, des particuliers, des associations, des entreprises, un nombre important de données publiques. Ce jeudi, elle a été récompensée conjointement avec Cap Atlantique par les Trophées Open Data pour les territoires.

En accord avec Cap Atlantique, avec laquelle elle développe sa stratégie Data, l’agglomération de Saint-Nazaire a souhaité valoriser son nouveau service data.agglo-carene.fr en candidatant, dans la catégorie « Initiative open data 2018 », aux Trophées Open Data pour les territoires organisés par La Gazette des Communes.

L’orientation partenariale de cette réalisation a été saluée par le jury pour l’exemplarité du dialogue inter territorial, son inscription dans la durée avec le projet de territoire et la cohérence des jeux de données ouverts.

Sur l'ensemble du mandat plus de 11m€ seront investis pour le développement du numérique sur l'agglomération de Saint-Nazaire.   

 

Que trouve-t-on sur le portail de la CARENE ?

Des fichiers proposés par l’agglomération, la Ville de Saint-Nazaire et par les autres communes de la CARENE. On y trouve aussi bien des données réglementaires que des informations géographiques : les subventions, les circuits de randonnées, les emplacements des toilettes publiques, les délibérations des conseils municipaux et communautaires, le budget, etc.
Ce travail est réalisé en partenariat avec Cap Atlantique afin de proposer des données communes et harmonisées sur le territoire de la Presqu’ile.

Comment y accède-t-on ?

À l’adresse suivante : data.agglo-carene.fr. La CARENE utilise la plateforme proposée par le Département de la Loire-Atlantique. Une mutualisation qui permet aux internautes d’accéder sur un même site à l’ensemble des données des collectivités.

L’ouverture des données pour quel usage ?

La CARENE, en partenariat avec Cap Atlantique, a souhaité ouvrir un grand nombre de ses données publiques, afin notamment de simplifier sa relation aux habitant.e.s et de dynamiser le territoire.
Il s’agit également de rendre possibles de nouveaux services aux particuliers, aux associations et aux entreprises afin de leur permettre de créer facilement des documents ou encore des applications à partir de données publiées.