- presse-communiques

Le centre-ville de Saint-Nazaire se réinvente au bord de l'Océan

La redynamisation du centre-ville de Saint-Nazaire est l’une des priorités majeures de l’action municipale. Quelques mois après son élection, la majorité a proposé au Conseil municipal une délibération cadre pour l’attractivité du centre-ville. Déclinée en sept actions phares, elle a été adoptée à l’unanimité.
Depuis, de nombreuses actions ont été entreprises pour redynamiser le centre-ville de Saint-Nazaire et renforcer son attractivité. Ces actions ont notamment pour but de densifier le périmètre marchand de la ville afin de diminuer le taux de vacance des cellules commerciales.
Il s’agit également de commercialiser intelligemment le centre-ville pour garantir sa spécificité, sa diversité et donc son attractivité.
Par ailleurs, il s’agit de rendre le centre-ville plus agréable tant pour ceux qui y habitent, pour ceux qui souhaitent y habiter que pour ceux qui s’y baladent.
S’appuyant sur de nombreuses mesures votées par la ville ou son agglomération la mission commerce, créée en 2014, est parvenue à installer de nouvelles enseignes en centre-ville et d’autres devraient suivre très prochainement.
Enfin, le parcours marchand mis en place en 2018 permet de mieux identifier le coeur de ville et d’en faire une destination prisée et fréquentée.

 

La délibération cadre pour l’attractivité du centre-ville : sept axes d’action
Adoptée le 19 décembre 2014, la délibération cadre pour le centre-ville est le document guide de l’action municipale pour le centre-ville jusqu’en 2023. Il s’articule autour de sept axes :

  • Construire un centre-ville marchand moderne et attractif.
  • Faire du centre-ville un lieu habité, riche de diversité sociale et démographique.
  • Maintenir et développer une offre d’emploi diversifiée de centre-ville.
  • Implanter ou repositionner des équipements structurants, programmes leviers.
  • Proposer des lieux de convivialité agréables et sécurisés, notamment d’animation, et renforcer l’agrément du végétal.
  • Garantir une aisance d’accès et de déplacement vers et à l’intérieur du centre-ville.
  • Assurer une animation attractive et ciblée et mettre en place une stratégie et des actions de communication et de promotion efficaces, par des outils appropriés au projet et à ses différentes composantes.

La Caisse des Dépôts valide et accompagne le projet nazairien

La Caisse des Dépôts s’engage aux côtés de la Ville et la CARENE en faveur du projet de redynamisation du centre-ville. David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la CARENE et Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts ont signé, le 9 novembre 2016, une convention « centre-ville de demain », afin de trouver des solutions concrètes pour la revitalisation du coeur de ville en faveur du logement, des commerces et des équipements publics. Cette convention, conclue pour deux ans prévoit un accompagnement stratégique global de la Ville et de son agglomération dans leur action de revitalisation du centre-ville de Saint-Nazaire. Pour ce faire, la Caisse des Dépôts mobilisera au profit du projet de redynamisation de la ville de Saint-Nazaire ses différents savoir-faire concentrés autour de trois axes : l’accompagnement, le prêt, l’investissement.

Un périmètre marchand densifié
Dès son installation en mai 2014, l’équipe municipale a commandé un audit du centre-ville au cabinet Bérénice, cabinet spécialisé dans l’élaboration de stratégies territoriales pour le développement commercial. Cet audit a notamment permis à la majorité de présenter un plan d’action pour le centre-ville adopté à l’unanimité en Conseil municipal.
Dans son audit, le Cabinet Bérénice constatait un étalement trop important du commerce à Saint-Nazaire et recommandait, en tenant compte de la zone de chalandise, de le reconcentrer sur un périmètre marchand bien identifié incluant le centre commercial Le Paquebot, la rue de la Paix, le Centre commercial Le Ruban Bleu et l’Esplanade des Droits de l’Homme – Nelson-Mandela. Un périmètre à densifier en priorité.
Sur ce périmètre marchand le taux de vacance est aujourd’hui de 13%. Il était de 15% en 2014. A titre de comparaison, le taux de vacance dans les villes de même strate (50 à 100 000 habitants) est en moyenne de 15%.

Baisse du taux de vacance et augmentation du chiffre d'affaires

  • Le taux de vacances sur le parcours marchand (avenue de la République Sud, Paquebot, Ruban Bleu, Place Mandela) est passé de 14% à 13% entre fin 2017 et fin 2018. Une baisse liée à l'ouverture de commerces tels que "Raconte-moi un vélo", "Artisans du monde", ou encore  "Fantasia". Sur un total de plus de 250 commerces, seule une trentaine attend aujourd'hui preneur.
  • Le taux de vacance commerciale du Centre commercial de centre-ville "Le Ruban Bleu" est passé de 2014 à 2018 de 24% à 12%, avec notamment l’installation d’enseignes importantes et variées telles que : Pitta Rosso, Vera Moda, Decimas, l’Air du temps. Seules des petites surfaces restent disponibles désormais. Parallèlement, la fréquentation est stable et le chiffre d’affaires moyen a progressé.
  • En 2018, plus de 90 porteurs de projets (dans l'alimentaire, la restauration, l'équipement de la maison, le prêt à porter ou encore la culture et les loisirs) sont entrés en contact avec le service commerce pour étudier une implantation.

 

Un centre-ville attractif et riche de sa diversité
Conformément aux objectifs définis dans le plan d’actions pour l’attractivité du centre-ville, il s’agit de commercialiser en priorité le périmètre marchand du centre-ville de Saint-Nazaire, notamment en facilitant les implantations, les relocalisations et le confortement des activités commerciales sur ce secteur.
Par ailleurs, il s’agit également de favoriser l’installation de commerces indépendants locaux et ce, notamment, afin d’atteindre le bon équilibre entre enseignes nationales et indépendantes.

 

Un parcours marchand pour mieux identifier le coeur de Ville et en faire une destination
Recommandé par le cabinet Bérénice et inclus dans le plan d’actions pour le centre-ville de Saint-Nazaire, la création d’un « Parcours Marchand » est en cours d’élaboration dans le cadre d’une mission de design urbain confiée à l’ADDRN. Son objectif : mieux identifier le coeur de ville (par de la signalétique, du mobilier urbain, du marquage, etc…). Il s’agit également de faire du coeur de ville une destination en soi, pas uniquement motivée par l’acte d’achat. C’est notamment l’objectif de la future installation d’une aire de jeu inédite sur l’Esplanade des Droit de l’Homme et du Citoyen Nelson-Mandela.
Le travail de l’ADDRN est en cours. Un positionnement a été retenu et, en début d’année 2017, des ateliers seront proposés aux commerçants de Saint-Nazaire pour les associer à cette réflexion et recueillir leurs suggestions. Une recommandation finale sera dévoilée en mars prochain.

7 actions pour une destination marchande valorisée (mise en oeuvre à partir de l'été 2018 et jusqu'à 2019) :

  • Des marquages pour affirmer le parcours piéton.
  • Des rayures pour animer le parcours.
  • Une piétonnisation élargie de la rue de la Paix, un parcours embelli.
  • Un jalonnement piéton clarifié.
  • Des entrées de parcours clarifiées.
  • Des fresques artistiques pour surprendre.
  • Un walk of fame nazairien pour se révéler.

 

Des actions pour favoriser l’attractivité commerciale du centre-ville
L’action de la Ville de Saint-Nazaire pour dynamiser son centre-ville est également renforcée par de nombreuses mesures prévues dans le plan d’actions pour le centre-ville ou adoptées en conseil municipal ou en conseil communautaire. Parmi ces mesures :
- Une subvention annuelle de 60 000 euros attribuée à l’association des commerçants afin de dynamiser l’animation du centre-ville.
- Une charte des terrasses.
- Une taxe sur les friches commerciales.
- La protection des linéaires commerciaux pour limiter l’emprise d’enseignes de service dans le périmètre marchand.
- La rénovation du centre commercial Le Paquebot.
- La mesure « Belles vitrines », aide à la rénovation des vitrines commerciales.

L'aide au développement du commerce de centre-ville en 4 chiffres :

  • 60 000 € de subvention à l'association des commerçants tous les ans.
  • 50 commerces accompagnés pour la rénovation de leur devanture de 2015 à 2018.
  • 7 000 € d'aide à la formation des commerçants pour l'accueil en boutique.
  • 43 000 € d'actions de veille, de prospection et de promotion au niveau national.

En 2018, Saint-Nazaire a été retenue par le Gouvernement pour bénéficier du plan d'actions "Coeur de Ville".

Des aides importantes pour rénover sa vitrine

La qualité et la beauté des vitrines et façades des commerces contribuent à rendre le centre-ville vivant et attractif. C’est pourquoi, en tant qu’acteur économique, la Ville de Saint-Nazaire et l’agglomération ont décidé de soutenir financièrement les commerçants et artisans du centre-ville. Cette aide directe à la rénovation extérieure s’élève à 25 % du montant des travaux dans la limite de 12 500 euros (minimum de 1 500 et maximum de 50 000 €. Un bonus de 5 % est attribué si l’immeuble est traité dans sa globalité). Déjà plus de 20 commerces ont profité de l’aide à la rénovation et à l’embellissement des vitrines. Le dispositif s’applique aux centres-villes commerciaux et centre-bourgs commerciaux des communes de la CARENE. Pour la ville de Saint Nazaire le périmètre retenu est délimité au Nord par l’avenue du Commandant l’Herminier. Au Sud par l’avenue du Général de Gaulle. À l’Est par la rue de L’Ile de France et rue d’Anjou. À l’Ouest, le Boulevard Victor-Hugo et Boulevard Léon-Gambetta. Les commerçants intéressés sont invités à contacter la mission commerce pour plus de renseignements : Arthur Jacq au 02 72 27 51 40 ou jacqa@agglo-carene.fr

 

Un centre-ville qui se rénove
Lancé en 2017, l’objectif de l’appel à projet pour la « rénovation des copropriétés de la Reconstruction du centre-ville de Saint-Nazaire » était de donner une impulsion à la réalisation de travaux de rénovation dans les copropriétés du centre-ville de Saint-Nazaire et ainsi produire un effet d’entraînement. Pour ce premier appel à projet, 22 projets ont été retenus par le jury (20 copropriétés + 2 cours communes). Elles bénéficieront de l’accompagnement renforcé et personnalisé gratuit en ingénierie jusqu’au vote des travaux. Une fois les travaux votés, dix seront soutenues financièrement pour la réalisation des travaux de réhabilitation des logements, parties communes et espaces extérieurs. Un nouvel appel à projets a été lancé en 2018. L'objectif est, à terme, d'accompagner 60 copropriétés et d'ne rénover 30 copropriétés, à savoir environ 180 logements.

Découvrez l'intégralité de notre dossier sur le logement à Saint-Nazaire (html)

L'action pour l'habitat ancien en centre-ville 4 chiffres :

  • 4 immeubles acquis par la Sonadev pour être réhabilités d'ici 2020.
  • 1 millions d'Euros pour la rénovation des copropriétés.
  • 18 copropriétés aidées en 2017 et 38 monopropriétés et maisons.

Les halles : écrin exceptionnel pour produits locaux

Saint-Nazaire accueille neuf marchés tout au long de la semaine.
Le marché principal se déroule les mardis et vendredis aux halles centrales, place du marché. Ces halles, classées patrimoine XXe seront bientôt entièrement rénovées et bénéficieront d’une action spécifique pour les redynamiser et faire de ce lieu lumineux et inédit un espace convivial et incontournable.  

 

Des animations et des événements pour se retrouver en centre-ville
Depuis maintenant quatre ans, Les Féeries de Saint-Nazaire sont un moment fort de l’animation commerciale de centre-ville de Saint-Nazaire au moment des fêtes de fin d'année. Le budget en augmentation importante a permis notamment d’installer une patinoire, une piste de luge et une fête foraine. Des événements ponctuels comme la Patrouille de France ou encore le Centenaire 2017, avec la course transatlantique The Bridge, sont aussi l’occasion d’augmenter considérablement le flux de visiteurs en centre-ville de Saint-Nazaire. Les escales de paquebots de croisière, de plus en plus nombreuses, sont également l'occasion de faire découvrir l'offre commerciale de Saint-Nazaire à des touristes majoritairement étrangers à la recherche de souvenirs et de spécialités à ramener à bord.  

 

Attirer de nouveaux habitants
300 000 habitants supplémentaires s’installeront en Loire-Atlantique dans les quinze prochaines années, dont beaucoup sur le littoral et dans les grandes agglomérations. Saint-Nazaire doit donc anticiper cette évolution pour préserver son territoire tout en profitant de la forte attractivité du département pour attirer de nouveaux habitants, notamment dans son centre-ville avec des programmes comme Le Fanal par exemple.
Afin d’y parvenir, le projet stratégique de l’équipe municipale, développe un volet spécifique au logement qui, en cohérence avec le Programme Local de l’Habitat (PLH), fixe le cap pour une ville du « vivre ensemble » où la mixité sociale et générationnelle est présente dans tous les quartiers. Une ville où chacun a l’envie et la possibilité de se loger grâce à une offre adaptée aussi bien aux jeunes actifs qu’aux jeunes familles, qu’aux étudiants et qu’aux anciens.
La Ville consacrera plus de 10 millions d’euros à l’habitat sur la durée du mandat, soit 1,5 millions d’euros par an. Un investissement conséquent qui sera également un levier pour l’économie locale puisque 550 logements seront construits tous les ans. Cette offre de logements s’adresse à tous les publics, prenant en compte la variété des attentes en termes de type de logements, dont 30% sera réservé au logement social et 20% à l’accession aidée à la propriété. La Ville de Saint-Nazaire est désormais engagée dans une dynamique vertueuse puisqu’elle gagne des habitants chaque année. Cette dynamique est à consolider pour lui permettre d’atteindre le seuil de 80 000 habitants dans les dix années qui viennent. L’attractivité du logement est l’un des principaux leviers pour y parvenir.

L'habitat neuf en centre-ville en 3 chiffres : 

  • 650 logements neufs construits entre 2017 et 2021.
  • 200 logements sociaux.
  • 114 logements étudiants.

Découvrir l'opération Ilôt Lebon, poumon vert en coeur de ville : ici (html)

 

Attirer les étudiants, les jeunes et créer une émulation
L’attractivité du centre-ville passe aussi par le renouvellement de la population qui le fréquente et la création progressive d’un périmètre dynamique et créatif. Dans cette optique la collectivité met en place de nombreuses actions et favorise plusieurs initiatives. Parmi celles-ci : l’ouverture de l’espace jeunesse "La Source" en avril 2017, la création d'un campus numérique avec l'installation de l'école du numérique l'IMIE et du fablab "Bluelab" avenue de la République à la rentrée 2018 puis définitivement au Paquebot en janvier 2019, le développement d’espaces de coworking, l'installation du CESI en 2021 avec ses 700 étudiants, l'implantation d'un incubateur pour les entrepreneurs, l'ouverture ce la classe prépa internationale de l'Ecole des Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire près du Théâtre en 2020, etc.

De nouveaux équipements en centre-ville  : 

  • IMIE (école du numérique) à la rentrée 2018
  • Fablab Bluelab à la rentrée 2018
  • L'Espace jeunesse La Source au printemps 2018
  • La salle multi-événements Alvéole 12 à la rentrée 2018
  • La modernisation et l'extension de la gare en janvier 2019
  • Le Campus numérique avec le CESI et autres entreprises en 2021
  • La rénovation des halles centrales fin 2021
  • L'extension du Conservatoire mi 2022
  • La rénovation de l'école Jean-Jaurès en 2022

 

Place du Commando : un lieu festif et balnéaire
Donnant sur la mer, avec accès direct sur la plage, la place du Commando offre un fort potentiel de fréquentation en toutes saisons. Avec ses jeux d’eau, ses espaces piétonniers, c’est une destination incontournable pour se balader et se restaurer à tout moment de la journée.
Ce lieu festif et balnéaire livré en juin 2018 et qui vient clore le projet du nouveau front de mer de plus de 3 km, accueillera de nombreux visiteurs qui disposeront d’une vue unique sur la baie urbaine et pourront profiter de commerces de qualité : brasseries, glacier, bars.

 

 

 

Une oeuvre exceptionnelle pour émerveiller les petits et faire venir les familles
Avec ses 30 mètres de long, cette oeuvre XXL constitue un nouveau terrain de jeu pour les plus jeunes. La création inédite installée en plein centre-ville, place des droits de l’Homme et du Citoyen – Nelson Mandela, sera complétée, à l’été 2018, par des sculptures en bois adaptées aux petits. En cohérence avec les nombreuses actions mises en oeuvre depuis le début du mandat pour redynamiser le centre-ville et renforcer son attractivité, ce projet vise principalement à créer un centre-ville vivant et animé ou chacun, Nazairien.ne, habitant.e de l’agglomération ou touriste aura plaisir à venir passer du temps, flâner, faire les magasins et profiter de la singularité de la ville.

Ou faire jouer son enfant à Saint-Nazaire : la carte des 40 aires de jeux

 

Sécuriser le centre-ville
Depuis la septembre 2018, à l’initiative du commissariat de Saint-Nazaire, des équipes mixtes constituées de policiers nationaux et municipaux patrouillent à pied en centre-ville. Cette collaboration, prévue dans la convention de coordination de la Police municipale de Saint-Nazaire et des forces de sécurité de l’Etat, a pour but de renforcer la préservation de la tranquillité publique dans le centre-ville

Le centre-ville en quelques chiffres

  • 100 millions d'investissement public pour le centre-ville de Saint-Nazaire de 2015 à 2022 (61.7 pour la Ville, 31.7 pour la CARENE, 21.5 pour les partenaires : Region, CCI, CD44 et Etat).
  • 435 commerces sur le périmètre marchand dont 40% d'enseignes nationales.
  • 650 logements neufs programmés.
  • 700 étudiants attendus dès 2021.
  • 3 600 places de stationnement en centre-ville (dont 600 places gratuites) offrant 30 min à 1h de gratuité par jour, la gratuité entre 12h et 14h tous les jours et 2h de gratuité tous les samedis.
  • 2 Centres commerciaux de centre-ville : Le Paquebot (50 enseignes) et Le Ruban Bleu (45 boutiques, 33 millions de chiffre d’affaires, près de 3 millions de chalands tous les ans).