Accession abordable : Mystik, une résidence remise à neuve en centre-ville

La résidence Mystik située 4 avenue de la République à Saint-Nazaire a fait l'objet d'un vaste projet de réhabilitation ©Sonadev - Agrandir l'image, .JPG 207Ko (fenêtre modale)
La résidence Mystik située 4 avenue de la République à Saint-Nazaire a fait l'objet d'un vaste projet de réhabilitation ©Sonadev

Après les résidences Le Guérandais (2017) et Élektra (2020), une troisième opération de remise à neuf d’immeuble vient d’être finalisée dans le centre-ville de Saint-Nazaire : la Résidence MYSTIK.

Ces opérations, confiées à la SONADEV par la CARENE - Saint-Nazaire agglomération via une concession d’aménagement, s’inscrivent pleinement dans une stratégie urbaine globale de revalorisation du centre-ville.

L’immeuble réhabilité, situé au 4 avenue de la République, était un ancien hôtel datant de l’après-guerre, Le Touraine. La mise en peinture de la façade a permis de souligner les lignes de l’architecture de la Reconstruction. Les travaux, démarrés en 2018, ont intégré l’aménagement des combles, avec la surélévation de la toiture côté cour et la création de tropéziennes côté rue. Des coursives extérieures métalliques et une cage d’ascenseur ont également été créées en dehors du volume bâti existant. La commercialisation de ce programme de 8 logements a déjà été lancée via le dispositif PSLA (Prêt social de location-accession)

Mystik, une réhabilitation exemplaire

La concession d’aménagement confiée par la CARENE à la SONADEV en 2015, avait pour principal objectif la redynamisation du centre-ville de Saint-Nazaire par le logement. Cela passe par l’acquisition d’immeubles anciens, datant de la période de la Reconstruction, en vue de leur réhabilitation suivie de la remise sur le marché à prix modéré.

La résidence Mystik est la 3e opération menée de façon exemplaire, qui permet de démontrer aux copropriétaires d’immeubles des années 50/70, le potentiel de rénovation de ce type de bâti. Une 4e opération est en cours : la résidence Oktopus, ancien hôtel « Le Dauphin » situé 91 rue d’Anjou, dont la livraison est prévue courant 2022.


La résidence Mystik ce sont :

  • 8 appartements sur 4 étages, allant du T2 au T4, de 41 m2 à 111 m2, avec balcon ou terrasse tropézienne pour quatre d’entre eux ;
  • des duplex pour les T3 et T4, une offre rare sur le marché nazairien qui séduit ;
  • des logements aux normes acoustiques du neuf, avec des menuiseries aluminium côté rue et équipés d’une chaudière individuelle au gaz ;
  • 3 logements situés en R+1 aux normes PMR (les autres logements peuvent être mis entièrement aux normes avec des adaptations mineures) ;
  • un ascenseur et un local vélos ;
  • des prix allant de 114 712 € à 284 158 € TTC, avec une commercialisation en PSLA (Prêt social de location-accession), des frais de notaire réduits et sans frais d’agence.

Plus d’informations sur : www.sonadev.fr.

Un programme de 8 logements accessibles en PSLA

La résidence Mystik est actuellement commercialisée en PSLA – Prêt social de location-accession. Ce dispositif facilite l’accès à la propriété à des personnes ou ménages sans apport initial, de façon sécurisée et à prix maîtrisé.

La location-accession se fait en deux étapes :

  • lors de la 1re étape, la personne ou le ménage s’acquitte d’une redevance composée d’une indemnité d’occupation incluant les frais de gestion et d’une épargne (la part acquisitive). Cela lui permet de vérifier sa capacité de remboursement.
  • Lors de la 2e étape, le·ou la locataire a la possibilité de devenir propriétaire du logement à un tarif préférentiel.  

Ce dispositif s’adresse aux personnes ayant des revenus modestes souhaitant devenir propriétaires d’un logement neuf ou ancien (pour une résidence principale exclusivement). Il est accessible sous conditions de ressources. Par exemple, le plafond de ressources en vigueur au 1er janvier 2021 pour une personne est de 24 683 € par an et pour un ménage de 3 personnes de 38 072 € par an (en zone B, soit les agglomérations de plus de 50 000 habitant·es, communes au marché tendu en zones de littorales ou frontières).

Une convention avec Action logement

Pour ce projet inscrit dans le programme de l’État « Action cœur de ville », c’est l’agence Action logement qui apporte à la SONADEV une subvention de 15 000 € par logement vendu.
En cas de grande difficulté ou « d’accident de parcours » des locataires, est prévue une clause de relogement dans un logement locatif social, dans ce cas dans le parc de Silène.

 

 

Les bien négociés : le dispositif d’aide à l’accession abordable de la CARENE

Le PSLA n’est qu’un outil parmi d’autres qui permettent d’accéder plus facilement à la propriété. La politique de la CARENE en faveur de l’accession abordable, initiée en 2007, s’est renouvelée avec un nouveau dispositif adoptée via une délibération votée lors du Conseil communautaire du 25 juin 2019 : Les biens négociés. Son principe : améliorer la lisibilité de la politique locale en matière d’accession abordable en développant une offre de logements labellisée « Les Biens Négociés ».

En allouant une aide financière aux aménageurs ou promoteurs, la CARENE obtient une baisse des prix de logements neufs, appartements, maisons ou terrains à bâtir. Pour bénéficier de ce tarif préférentiel, il faut être primo-accédant ou propriétaire en situation de séparation familiale ou de mutation professionnelle et répondre à des critères de ressources.

Pour connaître les logements concernés, rendez-vous sur : agglo-carene.fr, rubrique logement.

 

Une politique volontariste en faveur des copropriétés du centre-ville de Saint-Nazaire

L’offre de logements de la SONADEV s’inscrit dans la stratégie urbaine globale de revalorisation du centre-ville. Définie par la Ville, cette stratégie privilégie une approche transversale en prenant en compte l’ensemble des thématiques : commerces, logements, circulation et stationnement, qualité des espaces publics et des équipements, animations, etc.

Dans cette stratégie globale, un axe a été considéré primordial : garantir un bon niveau d’entretien du patrimoine de logements du centre-ville. Dès 2014, la CARENE a mis en place une politique volontariste à travers un plan d'actions en faveur des copropriétés de la Reconstruction du centre-ville.

Les actions lancées en faveur des copropriétés

  • L’observation et la prévention des copropriétés fragilisées : des actions d’observation et de prévention ont été mises en place en partenariat avec SOLIHA Loire-Atlantique et la CLCV.
  • Un accompagnement de la CARENE des copropriétaires désireux de réaliser des travaux : information sur les aides financières possibles (et éventuellement en leur octroyant certaines), proposition d'audits thermiques, d’audits préalables à la remise à la rénovation, etc.
  • Un accent mis sur l’immobilier résidentiel en centre-ville : des outils de valorisation du patrimoine ont été mis en place (élaboration d’une charte coloration, d’une charte devantures commerciales et d’un guide ITE : isolation thermique par l’extérieur). La requalification d’immeubles datant de la Reconstruction par la SONADEV s’inscrit dans ce plan d’actions.
  • Un accompagnement renforcé des cœurs d’îlots : la CARENE accompagne les copropriétaires des cours et passages du centre-ville dans l’organisation juridique de la copropriété, la réalisation d’expertise urbaine sur les cœurs d’îlots stratégiques, la faisabilité et le chiffrage des travaux à engager pour requalifier les passages et cours les plus dégradés, etc.
  • Deux appels à projet pour inciter et accompagner les copropriétaires de la Reconstruction : les appels à projet « Rénovation globale des copropriétés de la Reconstruction du centre-ville de Saint Nazaire », lancés en 2016 et 2018, ont proposé un accompagnement à 40 copropriétés, pour un projet de rénovation énergétique et à deux cours communes pour une organisation juridique, suivi de la réalisation de travaux. Parmi elles, une vingtaine de copropriétés ont engagé un projet de rénovation performant et ont pu bénéficier d’aides financières à hauteur de 40 % du montant HT des travaux réalisés sur les parties communes et les équipements communs.

Zoom sur les animations proposées par la CARENE

 

  • Les ateliers copropriétés :

réunions d’information et d’échanges d’1h30 avec des intervenant·es expert·es et des professionnel·les de l’habitat, autour de thèmes collant à l’actualité des copropriétés.

Prochaines dates, sur inscription préalable auprès de la CARENE :

- 2 décembre 2021 – « S’immatriculer ou se mettre à jour sur le site du registre des copropriétés »
- 6 janvier 2022 – « Le rôle du syndic bénévole »
- 3 février 2022 – « Réaliser des travaux d’économie d’énergie en copropriété, Quels financements mobilisables, qui contacter ? »
- 3 mars 2022 – « J’achète en copropriété, que dois-je savoir ? »

  • Les permanences immatriculation :

aide à la première immatriculation d’une copropriété au registre national ou à la mise à jour annuelle. Sur rendez-vous au 06 46 08 66 56 - copro-coeurdeville@agglo-carene.fr.

  • Les ateliers individuels :

destinés aux syndics non professionnels, aide et conseil à la gestion et l’organisation d’une copropriété. Sur rendez-vous au 06 46 08 66 56 - copro-coeurdeville@agglo-carene.fr.

  • Les rencontres professionnelles - club copro :

échanges d’informations sur les dispositifs financiers, les nouveautés réglementaires et techniques, etc…

  • Le salon de l’immobilier et de l’habitat : stand avec des spécialistes de la copropriété.  

Toutes les informations et détail des animations sur un site : ecorenove-carene.fr, rubrique "Je suis copropriétaire".