Déchèterie de Cuneix : une nouvelle plateforme de dépôt au sol

Agrandir l'image, .JPG 140Ko (fenêtre modale)
Sur la nouvelle plateforme de dépôt de Cuneix, les déchets verts et gravats sont déposés directement au sol. ©Martin Launay

La CARENE – Saint-Nazaire agglomération vient de réaménager le site de Cuneix à Saint-Nazaire. Dans le prolongement de la déchetterie existante, une extension a été réalisée sur une surface d’environ 2 500 m² en vue d’accueillir une nouvelle plateforme de dépôt. Les déchets verts et les gravats, autrefois déposés en haut de quai dans des caissons, peuvent désormais être directement déposés au sol.

La nouvelle plateforme de dépôt au sol permet :

  • de faciliter au public la dépose des déchets verts et des gravats ;
  • de fluidifier et de sécuriser la circulation interne du site ;
  • de libérer des zones de stockage en haut de quai pour la mise en place de nouvelles filières de tri. La collectivité étudie, par exemple, la possibilité d’accueillir des plastiques rigides et du plâtre.

Les travaux d’extension, démarrés en novembre dernier pour un coût de 428 605 € TTC, font partie du programme de réhabilitation des déchèteries du territoire de la CARENE pour améliorer leur sécurité et services. Depuis fin 2019, des dispositifs anti-chutes ont été installés en hauts des quais et les déchèteries ont été équipées de points de collecte pour les ampoules et les néons.

Possibilité de récupérer du compost

À la déchèterie de Cuneix, les habitant·es de l’agglomération peuvent continuer de récupérer du compost gratuitement au niveau de la nouvelle plateforme, les samedis et dimanches matin dans la limite d’une remorque.

Rappel des horaires d’ouverture, route de l'Ile Jacquette, du 1er avril au 30 septembre :

  • lundi : 13h30-19h
  • mardi-vendredi : 10h-12h30 | 13h30-19h
  • samedi : 9h-12h30 | 13h30-19h
  • dimanche : 9h-12h30

En 2020, 112 371 passages ont été comptabilisés à la déchèterie de Cuneix. 10 791 tonnes de déchets y ont été déposés, dont 3 702 tonnes gravats et 2 471 tonnes déchets verts (respectivement 38 % et 25 % des apports).