- Déchets

Déchets. Trier devient encore plus facile

Agrandir l'image, .JPG 98Ko (fenêtre modale)

La CARENE franchit une nouvelle étape dans sa politique en faveur de la réduction et de la valorisation des déchets. A compter du 2 décembre prochain, de nouvelles consignes de tri des déchets recyclables seront mises en œuvre. La collectivité en profite pour lancer également un défi aux habitant.es. de l'agglomération : produire moins de déchets en pratiquant des gestes simples.

Extension des consignes de tri : plus de simplicité pour les habitant∙es

En France, environ 1,1 M de tonnes d’emballages plastiques ménagers sont utilisés chaque année. Sur le territoire de la CARENE, les habitant∙es et les professionnel∙les participent déjà activement au tri des déchets. En 2018, 6 930 tonnes d’emballages en carton, acier, aluminium, plastique et papiers triés ont été collectés.
Pourtant, une marge de progression importante peut être encore être réalisée : 63 % des déchets incinérés pourraient en effet être recyclés, valorisés, compostés ou réutilisés.
La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015 prévoit le tri de tous les emballages plastiques d’ici 2022 en France. La CARENE a souhaité anticiper cette mise en place dès cette année. A compter du 2 décembre prochain, tous les emballages plastiques et les petits emballages en métal devront être déposés dans les bacs jaunes et colonnes enterrées.

Extension des consignes de tri : 2 objectifs

  • Augmentation de la part du recyclage (environ 4 kg par habitant et par an) et la diminution des ordures ménagères résiduelles
  • Simplification du geste de tri des habitants

Quels déchets sont concernés ?

  • Tous les emballages plastiques sans exception pourront être triés : barquettes, pots de yaourt, films, emballages de bouteilles d’eau, poches plastiques… en plus des boîtes, flacons et bouteilles.
  • Tous les emballages métalliques également : opercules, plaquettes de médicament, couvercles de conserves, poches de compotes…

 

 

Une fois triés, qu’est-ce qu’on fait des déchets ?

Les déchets de l’agglomération sont d’abord déposés au site de transfert de Brais puis envoyés vers des usines de traitement et de valorisation. Depuis le 1er mars 2019, l’ensemble des ordures ménagères et déchets issus de la collecte sélective sont transférés vers le centre de traitement et de valorisation des déchets « Arc-en-ciel » à Couëron. Ce nouveau centre de tri modernisé et plus performant permet aujourd’hui d’y acheminer tous les emballages plastiques et métalliques. Les déchets issus de la collecte sélective sont triés puis envoyés vers des filières de recyclage. Ceux qui ne peuvent pas être recyclés sont valorisés en énergie comme les ordures ménagères.

 

Moins de déchets, le défi à relever !

La population française produit en moyenne deux fois plus de déchets aujourd’hui qu’il y a 40 ans. Sur le territoire de la CARENE, c’est plus de 540 kg de déchets par an et par personne qui finissent dans les poubelles. Les emballages et produits jetables à usage unique ont peu à peu envahi notre quotidien. Cette situation a de graves conséquences sur l’environnement : pollution, gaspillage des matières premières, consommation d’énergie ou encore émissions de gaz à effet de serre. C’est aussi une charge financière de plus en plus lourde pour les collectivités.

Afin d’inciter les personnes à adopter les bons gestes, la CARENE lance le défi « Moins de déchets ». Elle propose aux habitant∙es de l’agglomération, quel que soit l’âge ou la composition du foyer de participer à un défi collectif durant environ quatre mois. Ce challenge est l’occasion de revoir de façon amusante ses habitudes de consommation, de bénéficier de conseils et d’échanger des astuces. La CARENE accompagnera les participant∙es via notamment la remise d’un kit et l’organisation d’ateliers ludiques (fabrication de produits ménagers, réaliser son propre compost, réduire ses déchets dans la cuisine, dans la salle de bain…).

Le défi se déroulera en deux phases. Le premier mois, les participant∙es seront invité∙es à peser leurs déchets (ordures ménagères, recyclables, verre, déchets biodégradables…) afin de prendre conscience du poids qu’ils représentent. Durant les trois mois suivants, ils continueront d’effectuer des pesées et pourront adopter des gestes simples pour réduire leurs déchets : composter, acheter en vrac, cuisiner, fabriquer des produits ménagers ou cosmétiques, apposer un autocollant « stop pub » sur sa boîte aux lettres etc.

 

La CARENE a la compétence « Collecte et traitement des déchets » depuis début 2001, date de création de la Communauté d’agglomération. La collectivité s’occupe ainsi de la collecte, du transfert et du traitement des ordures ménagères, encombrants et déchets recyclables sur les dix communes du territoire. Mais aussi de la gestion des six déchèteries et de la végèterie.

Elle mène depuis de nombreuses années, une politique très active en faveur de la prévention et de la réduction des déchets. Plusieurs actions sont ainsi réalisées afin d’inciter les habitant∙es à trier et à produire moins de déchets : ateliers avec les animateurs du tri, sensibilisation des habitant∙es en porte à porte, animations dans les écoles, distributions de composteurs, déploiement de l’application anti-gaspillage « Too good to go », mise à disposition de gourdes et éco-cup auprès d’associations sportives et culturelles, opérations de broyage des végétaux…

 

Brais : la station de transfert qui accueille tous les déchets de l’agglomération

La nouvelle station de transfert des déchets a été mise en service en juillet 2018 sur le parc d’exploitation de Brais. Cet équipement, plus écologique, accueille désormais tous les déchets (ordures ménagères, verre, encombrants et depuis mars dernier : les emballages et papiers). Ils sont ensuite transférés vers des sites de traitement et de valorisation, notamment le centre de tri de Couëron.