- Culture

Grand Café : vers une reconnaissance de l’engagement de la Ville en matière d’art contemporain

Le Grand Café, centre d'art contemporain de Saint-Nazaire - Agrandir l'image, .JPG 505Ko (fenêtre modale)

Créé en 1998, le Grand Café de Saint-Nazaire est désormais un centre d’art contemporain repéré au niveau national dans le domaine des arts visuels. Conventionné avec le Ministère de la Culture, il peut aujourd’hui prétendre à recevoir le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » (CACIN).

L’obtention de ce label serait une reconnaissance par l’Etat de l’engagement de la Ville de Saint-Nazaire en faveur de l’art contemporain et un outil permettant à l’ensemble des partenaires publics (Région et département compris) de se réunir autour du projet du centre d’art à travers la signature d’une convention pluriannuelle d’objectifs et l’apport de moyens supplémentaires.

La labellisation du Grand Café est un objectif inscrit au plan d’action de la délibération cadre qui fixe la politique culturelle de la Ville et votée à l’unanimité le 30 juin 2017. Elle viendra consolider et structurer la politique de la Ville de Saint-Nazaire en faveur des arts visuels, aux côtés de la nouvelle Ecole d’art Nantes Saint-Nazaire. Ce label permettra au Grand café de s’affirmer encore davantage comme un lieu majeur pour la recherche et la création artistique internationale sur le territoire métropolitain et de positionner Saint-Nazaire sur la carte des territoires dynamiques dans ce domaine. Disposant demain d’un « centre d’art contemporain d’intérêt national », c’est tout le territoire et l’écosystème créatif de Saint-Nazaire qui pourra amplifier son développement.

 

Labelliser l’intérêt général en matière d’art contemporain

Le label CACIN « Centre d’art contemporain d’intérêt national » a été mis en place par le Ministère de la Culture et de la Communication suite à la parution des décrets et arrêtés liés à la Loi n°2016-925 du 7 juillet 2016, relative à la Liberté de Création, à l’Architecture et au Patrimoine (LCAP).

Le cahier des missions et des charges relatif au label du Ministère précise que le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » est attribué à une structure contribuant au développement et à la promotion de la création contemporaine dans le domaine des arts visuels aux niveaux local, national et international. Cette structure doit développer un projet artistique et culturel d’intérêt général.

Les structures labellisées centres d’art contemporain d’intérêt national constituent un réseau national de référence, dont le projet artistique et culturel s’organise autour de la conception et l’organisation d’expositions, de la production ou la coproduction d’oeuvres nouvelles, ainsi que de l’expérimentation artistique et la mise en oeuvre d’actions et de dispositifs inédits au service de la diffusion de l’art contemporain auprès des publics les plus larges. Elles contribuent à l’équité territoriale et à la prise en compte des droits culturels.