- Concertation, Social

La Fabrique des politiques sociales : construire l'action sociale de la Ville de Saint-Nazaire

Agrandir l'image, .JPG 0,91Mo (fenêtre modale)

Le projet stratégique de la majorité municipale pour la période 2016-2023 a inscrit la nécessité de refonder la politique municipale autour des politiques sociales parmi ses priorités.De nombreux chantiers ont déjà été engagés : l'analyse des besoins sociaux, l'évaluation du schéma communal d'action sociale, la rénovation des logements foyers (résidences autonomie), un protocole de partenariat avec le Département de Loire-Atlantique.

Afin de repenser globalement et de refonder dans le détail la politique sociale de la collectivité, la Ville de Saint-Nazaire et son CCAS*, lancent la Fabrique des politiques sociales, une démarche inédite menée en concertation étroite avec les acteurs du social sur le territoire. Cette instance d'échange et de co-construction, aboutira, en septembre 2017, à la mise en ?uvre de nouvelles réponses plus adaptées aux nouveaux besoins sociaux des habitants.

Un temps pour repenser l'action de la Ville et du CCAS
En installant La Fabrique des politiques sociales, La Ville de Saint-Nazaire, à travers son CCAS, souhaite re-questionner son action. Sans a priori et transparent, ce questionnement couvre l'ensemble de ses domaines d'intervention : l'action sociale de la Ville de Saint-Nazaire est-elle adaptée aux réalités sociales ? Quelles doivent êtres ses  priorités d'intervention ? Comment doit-elle se coordonner avec les autres institutions ? Quelle place pour les agents, les usagers et les partenaires du CCAS dans la mise en ?uvre des politiques ?

Par ailleurs, toujours en lien avec les partenaires, l'objectif est d'aller davantage vers les publics pour faire du CCAS le lieu d'accueil social de proximité pour tous, d'améliorer le contact avec  les « grands précaires », de mieux prendre en compte la précarité énergétique et le logement indigne et de développer l'accompagnement budgétaire.

Une réflexion qui tient compte des nouvelles problématiques de l'action sociale
La réflexion au sein de la Fabrique des politiques sociales se poursuivra jusqu'en juin 2017 pour une mise en ?uvre des actions et dispositifs décidés en septembre 2017.  
Afin de répondre de manière optimale à la demande des publics et de tenir compte des nouvelles problématiques de l'action sociale, plusieurs thèmes seront traités de manière privilégiée : le vieillissement de la population, la grande précarité, l'errance et les migrations, le mal-logement, les solidarités, les vulnérabilités et l'isolement social, la participation des usagers, ainsi que la coordination des partenaires.

- Le vieillissement de la population
Sur le territoire comme ailleurs, les problématiques de maintien à domicile et de perte d'autonomie sont en croissance. En 2013, Saint-Nazaire comptait 7 151 personnes âgées de 75 ans et plus. En 2023, elles seront 8 660. 2210 personnes âgées de 80 ans et + y vivent désormais seules. Des questions se posent sur la manière d'intégrer ces publics à la vie de la cité mais aussi quant à l'accompagnement de leur parcours résidentiel.

- La grande précarité, l'errance et les migrations
Afin de ne laisser personne au bord de la route, la Ville de Saint-Nazaire souhaite développer l'accompagnement, au CCAS et avec les associations (ASC, Anef Ferrer, l'Apuis, etc.) de tous les publics de la grande précarité. Pour cela, il lui faut définir quelles sont les actions efficaces pour aider à l'accueil de demandeurs d'asile et de réfugiés, pour faciliter l'intégration au sein de la société française et pour soutenir les associations qui interviennent dans les domaines de l'alphabétisation, de l'aide alimentaire, etc.

- Le mal-logement
La Ville de Saint-Nazaire souhaite porter une attention particulière au mal logement et participer activement à la lutte contre le logement indigne. Elle souhaite, pour cela, s'interroger sur les évolutions à apporter aux modalités d'hébergement d'urgence, logements temporaires, dispositif hôtelier, et mieux accompagner la précarité énergétique pour mieux la prévenir en partenariat avec la CARENE.

- Les solidarités, les vulnérabilités et l'isolement social
La Fabrique des politiques sociales a été imaginée comme un lieu d'innovation et de construction partagées des réponses sociales apportées notamment aux problématiques des vulnérabilités et d'isolement social. Comment travailler demain avec les partenaires ? Comment aller vers les publics ? Quelles réponses renforcer ? Quelles nouvelles actions développer ? Autant de questions posées par la Ville et qui seront débattues dans le cadre des ateliers de la Fabrique des politiques sociales.   

- La participation des usagers
Un des enjeux de la Fabrique des politiques sociales est de réfléchir à l'intégration des publics à la construction des réponses avec les professionnels. Il s'agit d'imaginer comment les faire participer, dans la durée, à la réflexion puis à l'adaptation des politiques sociales. Faut-il créer un Comité d'usagers ? Assurer une présence des publics au Conseil d'administration du CCAS ? Mettre en place une évaluation participative ? De nombreuses pistes seront étudiées par les partenaires.


Le calendrier de la Fabrique des politiques sociales

  • Septembre 2016 : Validation des principes de la Fabrique des politiques sociales.
  • Octobre 2016 : Information des équipes.
  • 22 Novembre 2016 : Lancement de la Fabrique des politiques sociales.
  • Décembre 2016 : Projet de service prévention et accompagnement social du CCAS.
  • Janvier 2017 : Restitution de l'analyse des besoins sociaux et évaluation du Schéma communal d'action sociale.
  • Mars-mai 2017 : Ateliers de la Fabrique des politiques sociales.
  • Fin mai 2017 : Validation des propositions.
  • Juin 2017 : Conclusion et restitution finale.
  • Septembre 2017 : Mise en ?uvre.


*CCAS : Centre communal d'action sociale