- presse-communiques

Le centre-ville de Saint-Nazaire prend des couleurs

Un nouveau marquage au sol pour un centre ville plus attractif à Saint-Nazaire. Crédit : CarolKim - Agrandir l'image, .JPG 342Ko (fenêtre modale)

La redynamisation du centre-ville de Saint-Nazaire est l’une des priorités majeures de l’action municipale. Quelques mois après son élection, la majorité a proposé au Conseil municipal une délibération cadre pour l’attractivité du centre-ville. Adoptée à l’unanimité, elle s’est déjà concrétisée par nombreuses actions pour redynamiser le centre-ville de Saint-Nazaire et renforcer son attractivité.
Aujourd’hui, la Ville met en œuvre un nouveau dispositif de valorisation du parcours marchand : une création qui le rendra plus lisible et offrira une expérience originale au visiteur.

Faire du centre-ville une destination shopping et loisirs

Une étude confiée au cabinet Bérénice en 2014 a mis en valeur un périmètre d’ «hyper-centre-ville » qui doit concentrer l’intensité commerciale de Saint-Nazaire. Il correspond aujourd’hui à un secteur à dominante piétonne. Entre l’avenue de la République et la rue de la Paix et des Arts, le parcours relie les deux centres commerciaux du centre-ville, le Paquebot et le Ruban Bleu, ainsi que l’Hôtel de Ville.
En soulignant ce parcours marchand, l’objectif de la Ville est d’attirer les habitants de l’agglomération dans ce secteur en leur offrant une expérience singulière, au fil d’un parcours révélateur de l’identité et de l’ambition de renouveau du centre-ville.
Pour cela, elle a choisi de valoriser le patrimoine et l’esprit « années 50 » qui marque le secteur - et qui s’inscrit dans une démarche de labellisation Ville d’Art et d’Histoire - et de créer l’effet de surprise apporté aux visiteurs par des propositions audacieuses qui se sont déjà matérialisées par la mise en place, en partenariat avec les commerçants, d’un certain nombre d’éléments (fanions, rayures).

Un marquage au sol XXL pour affirmer le caractère piétonnier du parcours marchand

Le parcours marchand est constitué de différentes portions qui mixent aussi bien des zones piétonnes que des zones de rencontre où la priorité piétonne n’est pas soulignée uniformément et pas toujours respectée. L’objectif de la Ville est d’accroître la lisibilité du caractère piétonnier de cet espace par des marquages au fil du parcours. Ils permettront de clarifier les usages et d’organiser les flux piétons entre les accès au cœur marchand (gare, parkings, office de tourisme…) et les principaux grands pôles : la base sous-marine, la place du Commando, les centres commerciaux de centre-ville et marché principal.
Pour cela, la Ville a fait le choix d’un marquage au sol XXL qui sera la nouvelle signature graphique originale marquant l’identité du centre-ville. Elle se déploiera de l’Hôtel de Ville jusqu’à la rue Jean-Jaurès en passant par la rue de la Paix et des Arts jusqu’au Ruban bleu.

Une création unique pour changer le comportement et le regard

Le collectif Carol Kim, spécialisé dans les marquages d’animation, a travaillé notamment avec le souhait d'envoyer un message aux automobilistes (ralentir, repérer où se situe le centre-ville lorsqu'ils vont stationner) et de faciliter la déambulation des piétons.
Le collectif a souhaité pour cela apporter quelque chose d’inattendu, qui permette aux passants de poser un regard nouveau sur l’environnement quotidien. Le motif est issu d’une fractale dite de Barnsley, d’après le nom d’un mathématicien anglais né en 1946, qui a particulièrement travaillé sur les structures géométriques et mathématiques des formes naturelles.
Les trois couleurs ont été sélectionnées en référence à la Charte chromatique de Saint-Nazaire. Claires et lumineuses, elles rappellent les couleurs du ciel et des végétaux et permettent de créer un contraste fort et bien visible avec le sol. Le motif utilisé, tout en courbe, joue également le contraste avec le paysage architectural et urbain.
Les partis-pris de grandes dimensions, d’aplats de couleurs et de formes géométriques sont un clin d'œil à « Suite de triangles », l'œuvre de Felice Varini installée sur le port. Hommage aussi au gigantisme des chantiers et de l'Estuaire mais avec la volonté de prendre en compte l'échelle de proximité et d'intimité du centre-ville.

Un plan d’actions pour le centre-ville

En décembre 2014, un plan stratégique a été voté à l’unanimité pour redynamiser le centre-ville, autour de différentes actions visant à en faire un lieu de vie et de services pour les habitants. Le plan d’actions développe une approche transversale touchant tant à l’amélioration de l’habitat qu’au soutien au commerce, à la rénovation des espaces publics et des équipements, à l’emploi, à l’accessibilité du centre-ville et aux mobilités, ou encore à l’animation évènementielle. Il vise à faire (re)venir en centre-ville une population diverse, des familles aux étudiants. Le projet immobilier Lebon et l’arrivée à horizon 2021 des 700 étudiants ingénieurs du CESI dans le nouveau «Campus Numérique » figurent parmi les réalisations liées à cette stratégie.
De nombreuses actions pour favoriser l’attractivité commerciale du centre-ville ont été mise en place par la Ville ou l’agglomération :

 

  • Une subvention annuelle attribuée à l’association des commerçants afin de dynamiser l’animation du centre-ville.
  • L’allègement des cotisations foncières des commerces de centre-ville : 15% de baisse pour les commerces de l’hyper centre et -30% pour un périmètre plus élargi.
  • Une charte des terrasses.
  • Une taxe sur les friches commerciales.
  • La protection des linéaires commerciaux pour limiter l’emprise d’enseignes de service dans le périmètre marchand.
  • La rénovation du centre commercial Le Paquebot.
  • 45 000 € annuels mobilisés pour l’opération « Belles vitrines », une aide à la rénovation des vitrines commerciales.
  • Séduire et installer de nouvelles enseignes.

La stratégie commerciale de la Ville de Saint-Nazaire repose sur la recherche d’enseignes attractives et en capacité de compléter l’offre existante : espaces de restauration à destination des jeunes et moins jeunes, enseignes de décoration de la maison, prêt à porter homme et femme moyen gamme, offre alimentaire touristique et offre de loisirs urbains. Parmi les commerces nouvellement installés : Raconte-moi un vélo, L’Escapade, Manon Douce, Fantasia, Bazar Avenue, Lolly’s, Radis et Compagnie, etc.


La collectivité a aussi mobilisé plus de 18M€ pour faire l’acquisition, via la Sonadev, de plus de 15 cellules commerciales qu’elle a réhabilitées, soit 2 300m2 de surface commerciale.


Nouveau : une plateforme numérique pour booster le commerce

Afin d’accompagner les commerçants, la Ville de Saint-Nazaire met en œuvre une plateforme numérique de commerce local qui permettra d’améliorer la visibilité de l’offre commerciale à destination principale des habitants du territoire.
Ce nouvel outil permettra la réservation en ligne, le click & collect (commande en ligne, retrait en magasin), la livraison de proximité à J+1.
60 commerçants indépendants ont déjà manifesté leur intérêt et suivent actuellement des formations pour leur permettre de maitriser toutes les fonctionnalités de la plateforme.
Elle sera accessible à partir de la mi-mai à cette adresse : www.mavillemonshopping.fr