- Sports

L’équipe de France d’escrime choisit Saint-Nazaire pour se préparer aux JO

Photo des escrimeurs de l'équipe de France en plein entrainement à Saint-Nazaire - Agrandir l'image, .JPG 158Ko (fenêtre modale)
Les champion·nes de l'équipe de France d'escrime s'entraînent à Saint-Nazaire, du 4 au 10 juin, avant de partir à Tokyo. ©Christian Robert

Du 4 au 10 juin, Saint-Nazaire accueille deux équipes de France féminine et masculine d’escrime pour un stage de préparation en vue des Jeux olympiques de Tokyo de cet été.

20 escrimeurs de la catégorie fleuret ainsi qu’une équipe d’accompagnateurs (entraîneurs, kinésithérapeutes, préparateurs physiques…) sont accueilli∙es au gymnase Henri-Fogel à Saint-Nazaire et hébergé∙es à l’hôtel Azureva à Pornichet. Du 4 au 10 juin, des entrainements quotidiens sont organisés au gymnase Henri Fogel dont certains ouverts aux adhérents de la Société d’escrime de Saint-Nazaire et aux scolaires (élèves du collège Anita Conti et classes de CM1-CM2 des écoles Michelet, Chateaubriand et Blum).

8 escrimeurs sont sélectionné∙es pour les Jeux olympiques de Tokyo 2021 :

  • Ysaora Thibus : en individuel et par équipe. (N’est pas présente au stage de préparation olympique à Saint-Nazaire).
  • Anita Blaze : en individuel et par équipe.
  • Pauline Ranvier : en individuel et par équipe.
  • Astrid Guyart : par équipe.
  • Enzo Lefort : en individuel et par équipe.
  • Julien Mertine : en individuel et par équipe.
  • Maxime Pauty : en individuel et par équipe.
  • Erwann Le Pechoux : par équipe.

L’escrime : un sport présent aux JO depuis 1896

L'escrime est présente aux Jeux Olympiques modernes depuis 1896. Lors des Jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août 2021, 12 épreuves officielles seront présentées, dont 4 disputées par les équipes en stage de préparation à Saint-Nazaire : le fleuret individuel hommes et femmes ainsi que le fleuret par équipe hommes et femmes.
Les épreuves individuelles au fleuret se disputent sur trois périodes de trois minutes ou jusqu'à ce que le temps soit écoulé, le vainqueur étant soit le premier à atteindre 15 points, soit celui qui a le plus de points à la fin des trois périodes. En cas d'égalité, le match se poursuit en prolongation avec mort subite.
Les tournois par équipes impliquent trois tireurs et un remplaçant, participant à un tournoi sous forme de "relais à l'Italienne", chaque tireur d'une équipe rencontre chacun des trois autres de l'équipe adverse une fois. Un total de neuf assauts de trois minutes ont donc lieu, chacun jusqu'à un maximum de cinq points, avec une équipe déclarée vainqueur après avoir marqué un total de 45 points ou ayant obtenu le score le plus élevé après les neuf assauts.

Le fleuret : une arme de pointe destinée à l’attaque

Le fleuret est une des trois armes de l’escrime. La manière de toucher et les règles appliquées sont différentes en fonction des armes. Le fleuret est exclusivement une arme de pointe tout comme l'épée, c'est à dire que l'on ne peut toucher son adversaire qu'avec une pression de la pointe de son arme. La surface valable est matérialisée par le torse, le dos et les épaules et exclut donc les membres et la tête. Le fleuret (tout comme le sabre) sont des armes appelées armes de convention, c’est-à-dire qu’elles donnent priorité à l’attaque dans le décompte des points. L'attaque est définie par un allongement du bras et d'un mouvement offensif.

Saint-Nazaire, ville sportive, accueillante et animée

En 2020, la Ville de Saint-Nazaire devait recevoir les 6 équipes de France, mais la crise sanitaire et le report des Jeux Olympiques n’ont pas permis une telle organisation. Une opportunité s’est ensuite présentée en juin 2021 pour l’accueil de deux équipes de la sélection fleuret.
Avec plus de 62 000 pratiquants sportifs, 75 disciplines sportives, 158 associations dont 76 en compétition, 25 600 licenciés, 29 clubs au niveau national, Saint-Nazaire est depuis longtemps une ville sportive.
La collectivité mène une politique sportive très active qui poursuit plusieurs objectifs : favoriser l’accès à toutes et tous aux activités physiques et sportives, notamment des publics dits « empêchés » ou éloignés, encourager l’engagement des jeunes, poursuivre la rénovation des équipements, proposer des évènements à dimension nationale et internationale, renforcer l’accompagnement des associations, soutenir le sport de haut niveau…
Saint-Nazaire accueille régulièrement des évènements d’envergure nationale dans diverses disciplines (championnats de France natation handisport en décembre 2019, gala de boxe international en novembre 2019, match de l’équipe de France de volley en août 2019, accueil de l’équipe suédoise de football pour l’Euro de 2016…).  


Saint-Nazaire est aussi labellisée « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation des Jeux 2024 » dans sept disciplines : boxe anglaise, cyclisme sur route (et cyclisme sur route paralympique), football, handball, rugby à 7, triathlon (et triathlon paralympique) et volley-ball.  L’escrime ne fait pas partie de l’une des disciplines dans laquelle la Ville de Saint-Nazaire a candidaté pour devenir Centre de préparation des JO 2024. Pour autant, la collectivité souhaite accueillir davantage de sportifs et sportives de haut niveau, toutes disciplines confondues dans les années à venir en lien avec les fédérations sportives et les clubs professionnels. Son objectif est de proposer aux sportifs et sportives un cadre agréable avec des installations sportives adéquates pour des stages de préparation en vue des compétitions internationales et de faire découvrir aux Nazairiens et Nazairiennes la diversité des disciplines sportives. En organisant également, quand les conditions sanitaires le permettent, des spectacles et des séances d’entrainement ouverts au public.