Piscines : l’eau des bassins pour arroser les fleurs

Photo de la pompe installée à l'extérieur de la piscine. - Agrandir l'image, .JPEG 114Ko (fenêtre modale)
Les services de la Ville de Montoir-de-Bretagne peuvent désormais remplir leurs réservoirs en toute autonomie.

Afin d’éviter le gaspillage, l’eau du bassin de la piscine de Montoir-de-Bretagne est récupérée lors des vidanges et réutilisée par les services espaces verts et voirie de la Ville.

Jusqu’à présent, la Ville de Montoir-de-Bretagne installait une pompe de relevage dans le bassin l’été, au moment de la vidange annuelle. Désormais, la piscine est dotée d’une cuve de stockage de 100 m3 afin de permettre aux services de récupérer les eaux de rinçage de filtre en toute autonomie, via une borne de puisage située en limite de propriété de la piscine. Cette nouvelle cuve pérenne permet la récupération d’environ 10m3 tous les 15 jours ainsi qu’une vidange totale du bassin en période estivale, soit 120 m3.

Dans cette eau vidangée, stockée et filtrée, la teneur en chlore est très faible, elle ne présente donc pas de risque pour les végétaux.

Coût de l’opération : 25 000 € TTC versés par la Ville de Montoir-de-Bretagne, installation réalisée par la société Aquatical.

 

Un système similaire dans les autres piscines de la CARENE

L’Aquaparc à Saint-Nazaire dispose d’une cuve de récupération des eaux (piscines et eaux pluviales) de 900 m3 qui peut fournir de l’eau tout au long de l’année. La CARENE qui gère lensemble des piscines de l’agglomération étudie l’installation d’un système similaire au sein de l’Espace Neptune de Donges.