- Eau, Environnement

Eaux de baignade : la CARENE lance une grande opération de contrôle pour leur qualité

Contrôle de conformité chez un particulier à la CARENE - Agrandir l'image, .JPG 230Ko (fenêtre modale)

La CARENE et la Ville de Saint Nazaire se sont engagées dans un programme ambitieux pour préserver la qualité des eaux de baignade. Une nouvelle étape du plan d’actions est déployée avec une campagne de contrôle de bon raccordement des logements aux réseaux publics des eaux usées et des eaux pluviales.

Objectif : 0 % d’eaux usées en mer  

La CARENE – Saint-Nazaire agglomération réalise toutes les semaines, au sein de son laboratoire, des analyses de qualité sur les eaux de baignade, les exutoires d’eaux pluviales et les sédiments. Des analyses plus approfondies l’été dernier ont révélé la présence de rejets d’eaux usées d’origine humaine dans les eaux pluviales qui se retrouvent ensuite dans la mer. Cela démontre qu’il existe sur le territoire un certain nombre de logements avec des raccordements au réseau collectif d’assainissement non conformes.

Afin d’identifier et de prévenir ces anomalies et de préserver la qualité des eaux de baignade, la CARENE lance une grande opération pour vérifier le bon raccordement des bâtiments aux réseaux publics des eaux usées et des eaux pluviales, à partir de mi-septembre 2021 et pour une durée de plusieurs années sur l’ensemble des communes du territoire. L’opération est cofinancée à hauteur de 50 % par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et confiée à la société CeQ Ouest.

À cette occasion, la Ville et son Agglomération souhaitent donner quelques conseils aux habitant∙es pour un bon entretien des réseaux d’eau et des canalisations: ne pas évacuer d’eaux pluviales vers les eaux usées et inversement, ne pas jeter de lingettes dans les WC, entretenir régulièrement ses canalisations et son siphon disconnecteur.

Priorité à un secteur vulnérable : le littoral

Cette campagne de contrôle cible dans un premier temps les bâtiments situés dans les secteurs identifiés plus sensibles comme le littoral. Les contrôles vont ainsi démarrer dans les prochains jours à Saint-Nazaire, dans le quartier du centre-ville entre la place du Commando et la place des Quatre z’horloges. Sont concernés 112 raccordements pour 137 bâtiments.

En chiffres

  • 112 branchements d’assainissement contrôlés dans le 1er secteur ciblé à Saint-Nazaire > dont : 34 maisons individuelles, 73 immeubles et près de 400 appartements,  30 commerces ou locaux professionnels.
  • 45 minutes environ pour réaliser un contrôle, selon la configuration des lieux et l’accès aux réseaux d’assainissement.
  • 150 000 € de budget annuel (marché contracté sur 2 ans).

En pratique

L’intervention consiste à tester toutes les évacuations d’eaux usées des logements à partir des installations sanitaires intérieures en y faisant couler de l’eau colorée, puis côté rue, en visualisant où elle s’écoule. Elle est menée par une à deux équipes de deux technicien·nes.

Les contrôles sont gratuits, obligatoires et réalisés sur rendez-vous uniquement. Les habitant·es concerné·es reçoivent un courrier explicatif en amont.

Réseaux d’assainissement de la CARENE : des canalisations bien séparées

Sur le territoire de la CARENE, les réseaux d’assainissement sont de type séparatif : les eaux usées et les eaux pluviales sont collectées par des canalisations distinctes et ne doivent donc jamais se rejoindre. Les premières sont acheminées vers la station d’épuration où elles sont traitées et désinfectées avant d’être rejetées en milieu maritime ou dans la Loire. Les eaux pluviales quant à elles, se déversent directement en mer.