- presse-communiques

Rénover les quartiers en profondeur

Le projet urbain de rénovation urbaine de la région nazairienne concerne les quartiers prioritaires politique de la Ville de Saint-Nazaire avec au Nord les quartiers Prézégat, Berthauderie, Robespierre, Petit Caporal et Ile du Pé ; et à l’Ouest les quartiers Plaisance, Galicherais, Trébale et Richarderie. Ces quartiers concentrent certaines difficultés sociales et sont pour certain trop enclavés et dotés d’un bâti et d’espaces publics parfois vieillissant. L’accès aux activités économiques et aux équipements peut y être problématique.  Le projet social et urbain porté par la CARENE a pour objectif de transformer en profondeur ces secteurs en fédérant plusieurs partenaires afin de concentrer des investissements conséquents nécessaires à la mutation des quartiers.
 

Brossolette : un nouveau pôle autour de l’enfance et de la petite enfance

L’école Pierre-Brossolette, implantée en lisière du quartier du Petit Caporal, est vieillissante et les espaces publics alentours méritent un renouveau. De l’autre côté, rue Gutenberg, la crèche des Petits Clowns manque de place pour répondre à la demande toujours croissante. Le projet de rénovation urbaine vise à renouveler l’identité du quartier et à créer un lieu de vie fédérateur. Il propose notamment de relocaliser la crèche tout en doublant sa capacité d’accueil sur le site de l’école Pierre-Brossolette. Cette opération est l’occasion de créer un pôle d’équipements publics et de rénover l’école.

En détail :

  • Un multi-accueil de 40 berceaux,
  • Un accueil périscolaire et de loisirs,
  • Le bureau de l’élu de quartier et des locaux associatifs,
  • Une nouvelle salle polyvalente,
  • La rénovation du groupe scolaire,
  • La requalification des espaces publics aux abords de l’équipement avec la création d’un parvis et la réorganisation du stationnement.

Un projet innovant et respectueux de l’environnement 
Le projet est particulièrement innovant en matière de développement durable. Il propose un système constructif avec une ossature bois et une isolation en paille ainsi qu’un enduit à la chaux. Ces deux derniers matériaux seront également utilisés pour la rénovation de l’école afin d’harmoniser l’ensemble. Des panneaux solaires, un système de récupération des eaux pluviales ainsi qu’une toiture végétalisée sont prévus.

Des espaces publics à définir avec les habitants
Les cours et le parvis vont faire l’objet d’une concertation. Les élèves, les parents d’élèves et les habitants seront consultés pour faire évoluer le projet afin qu’il réponde aux besoins des usagers. 
Les quatre projets du concours d’architecture ont été présentés aux enfants de l’école, du centre de loisirs et du TPE lors d’ateliers pédagogiques animés par l’atelier mobile. La synthèse de leurs réflexions a été transmise au jury pour information.

Le renouveau du centre commercial de la Trébale

Le centre commercial de la Trébale accuse une vétusté certaine et sa composition architecturale datée pose des difficultés en termes de fonctionnalité et d’attractivité. 
Le projet de rénovation urbaine conçu dans le cadre du PRIR prévoit une intervention large, à l’échelle du quartier, avec :

  • La restructuration et la rénovation du centre commercial,
  • Le renouvellement des espaces publics du quartier,
  • La rénovation des résidences Silène (Provence et Trébale).

Un travail mené en lien avec les commerçants a permis de répondre aux dysfonctionnements mis en évidences :

  • Manque de visibilité depuis la route des Fréchets : la partie Ouest du centre commercial sera détruite pour l’ouvrir sur la route des Fréchets
  • Un pôle commercial scindé en deux et qui manque de visibilité : l’aile Est sera démolit pour concentrer l’offre commerciale sur la place Henri-Fogel. Les bâtiments conservés seront rénovés. Le stationnement réorganisé.
  • Des espaces publics peu qualitatifs : une étude pour réaménager les espaces publics du secteur est lancée.

Des actions tests sur la place Henri-Fogel
Afin d’imaginer des usages futurs qui répondent au plus près aux attentes des habitants.
Des aménagements tests seront mis en place sur la Place Henri-Fogel via des chantiers participatifs. Ce projet sera l’occasion de :

  • Faire appel aux idées des habitants, associations, conseil citoyen de quartier…,
  • Démontrer par la réalisation de prototypes la validité d’une idée,
  • Mettre en vie le site et accompagner peu à peu la transformation des lieux,
  • Aménager des espaces pour faciliter l’appropriation des lieux.