- Social

Saint-Nazaire célèbre la Journée mondiale des réfugié·es, du 17 au 20 juin

Visuel de l'événement - Agrandir l'image, .JPG 44Ko (fenêtre modale)

Saint-Nazaire célèbre la Journée mondiale des réfugié·es au travers d’un événement organisé par la plateforme PARL’ON, portée par l’association Solidarité Estuaire, en partenariat avec la Ville de Saint-Nazaire. Au programme : des temps festifs et une exposition pour mettre à l’honneur celles et ceux qui trouvent refuge au sein d’une ville restée fidèle à sa devise "Elle ouvre et nul ne referme".

Un évènement porté en local et collectivement

La Journée mondiale des réfugié·es a été décrétée en décembre 2000 par l’Assemblée générale des Nations Unies. La date du 20 juin a été choisie pour « rendre hommage aux personnes qui ont dû tout fuir, afin de saluer leur espoir et leur courage de reconstruire leur vie en sécurité ». À cette occasion, PARL’ON, la Plateforme d’Accompagnement et de Ressources Locales portée par l’association Solidarité Estuaire qui a vocation à favoriser les parcours des personnes réfugiées en situation régulière et résidant en France depuis moins de cinq ans, a souhaité réunir les collectifs et individus engagés auprès des personnes réfugiées à Saint-Nazaire.

De cette initiative, résulte l’organisation d’un événement multipartenarial, soutenu par la Ville de Saint-Nazaire, qui permet de donner plus de visibilité aux personnes accueillies et à ceux qui les accompagnent au quotidien.


Le programme

Les Nazairiennes et Nazairiens, ainsi que les personnes de passage à Saint-Nazaire, sont invité·es à découvrir des photos, vidéos et textes qui mettent à l'honneur les personnes réfugiées et témoignent de leurs vies et de leurs talents.

  • Du 18 au 23 juin : exposition en plein air dans le centre-ville de Saint-Nazaire pour découvrir des posters grand format qui permettent d’accéder, via un QR CODE, à des vidéos, podcasts, textes et recettes témoignant du quotidien des réfugiés et des professionnel∙les qui les accompagnent.
  • Le 18 Juin, de 10h à 16h : village associatif installé en face de l’Hôtel de Ville, place François Blancho. C’est l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les différentes associations nazairiennes qui contribuent à l’accueil et à l’intégration des personnes réfugiées à Saint-Nazaire.
  • Mercredi 23 juin : journée festive dans les quartiers Ouest. Rendez-vous à l’esplanade – 39 bis rue François Voltaire.
  • Du 17 au 25 juin : des événements culturels organisés dans plusieurs équipements de la ville.
    - Exposition « Migrants » du photographe Alain TROUILLY, à l’Espace Départemental des Solidarités Ouest, 10 bis rue des Hibiscus.
    - Exposition « Sauver, Protéger, Témoigner : l’engagement citoyen de SOS Méditerranée », à la Résidence des Jeunes, 4 rue Martin Luther King.
    - Sélection et mise en avant d’ouvrages sur les personnes réfugiées à la Médiathèque Etienne Caux, 6 rue Auguste Baptiste Lechat.

> Le site officiel de l’événement : https://parlon2021.wixsite.com/jmr2021

 

Saint-Nazaire, une ville d’accueil fortement mobilisée

La Ville de Saint-Nazaire n’a jamais cessé d’honorer sa devise : Aperit et nemo claudit - Elle ouvre et nul ne referme. Déjà mobilisée au quotidien en faveur de ses habitant·es les plus fragilisé·es, la Ville a développé une politique d’accueil vers les personnes réfugiées.

En 2015, lors du Plan Européen demandant de prendre en charge 24 000 réfugiés sur le territoire français pendant au moins 2 ans, la Ville de Saint-Nazaire s’est mobilisée avec ses acteurs locaux pour y apporter une réponse à l’échelle du territoire. Le Maire a missionné le Centre communal d’actions sociales (CCAS) pour mettre en œuvre l’accueil et l’accompagnement d’un certain nombre de réfugiés agréés par l’État ainsi que pour coordonner les initiatives locales.

En début d’année, la Ville de Saint-Nazaire a rejoint la plateforme des collectivités solidaires de SOS Méditerranée, qui vient au secours des migrants qui prennent la mer pour rejoindre l’Europe, et a apporté son soutien à l’association en s’engageant à verser 10 000 € par an à la plateforme de financement.

Une « Fabrique des politiques sociales » active

Les engagements pris par la Ville de Saint-Nazaire en matière de solidarités, s’inscrivent dans le droit fil de la « Fabrique des politiques sociales ». Cette démarche participative menée en 2017 via son Centre communal d’actions sociales (CCAS) a eu l’objectif de repenser ensemble de l’action sociale de la ville et de formuler collectivement des propositions d’actions.

Ce travail de concertation a abouti au vote d’une délibération cadre sur les politiques sociales traduite en plan d’actions opérationnel autour de quatre thématiques : l’isolement social, le vieillissement, le mal-logement et la grande précarité.

La délibération prévoit notamment de mieux coordonner les initiatives sur l’accueil des personnes étrangères.