- Eau, Environnement

Sécheresse. La Ville prend les mesures nécessaires

Agrandir l'image, .JPG 38Ko (fenêtre modale)

Suite aux fortes chaleurs de ces dernières semaines, il a été constaté un niveau exceptionnellement bas des cours d’eau du département. La préfecture de Loire-Atlantique vient de classer le bassin de la Brière-Brivet en état de « crise ». Seuls les usages prioritaires d’eau sont autorisés (eau potable, santé et salubrité publique, sécurité civile) sur le département.

La Ville de Saint-Nazaire a pris la décision de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour préserver les ressources en eau du territoire :

  • Interruption de l’arrosage des espaces verts de la ville
  • Arrêt des fontaines et jets d’eau
  • Interruption de l’arrosage des terrains sportifs sauf les deux terrains d’honneur de la Plaine des sports pour lesquels, un arrosage limité au strict nécessaire sera réalisé la nuit, afin d’éviter des dégâts irrémédiables sur les pelouses
  • Fermeture des douches de plages
  • Arrêt du nettoyage des véhicules du parc auto mutualisé Ville et CARENE
  • Limitation du nettoyage des voiries et lieux publics. Seule l’activité de balayage qui consomme peu d’eau est maintenue. L’activité de lavage est suspendue sauf pour raisons de salubrité publique (le nettoyage des halles et marchés est par exemple maintenu).

 Ces mesures sont prises jusqu’à nouvel ordre.

Nappe de Campbon : une surveillance accrue du niveau de l’eau
Les résultats du suivi piézométrique de la nappe de Campbon restent à ce jour rassurants.  La CARENE surveille avec une grande attention le volume de l’eau présent dans la nappe.
 
Eau potable : un usage raisonné pour préserver la ressource
En cette période de sécheresse, la Ville de Saint-Nazaire et la CARENE souhaitent rappeler aux habitant.es de Saint-Nazaire et des communes de l’agglomération d’éviter tout gaspillage et de maîtriser leur consommation d’eau. L’arrosage des pelouses, potagers et massifs floraux, le lavage des voitures et le remplissage des piscines sont strictement interdits jusqu’à nouvel ordre.