Signature de la convention « Ville d’Art et d’Histoire »

Photo de la signature de la convention Ville d'art et d'histoire - Agrandir l'image, .JPEG 118Ko (fenêtre modale)
Au premier plan : David Samzun, maire de Saint-Nazaire, et Didier Martin, préfet de la région des Pays de la Loire. Au second rang : Michel Ray, adjoint à la Culture, Julia Moreau, conseillère en charge du suivi du label Ville d’art et d’histoire, Michel Bergue, sous-préfet de Saint-Nazaire et Marc Le Bourhis, directeur de la DRAC Pays de la Loire. ©N. Dumez

Saint-Nazaire a obtenu en 2020, le label Ville d’art et d’histoire reconnaissant ainsi la qualité de son patrimoine exceptionnel et une mobilisation collective avec plus de 60 intervenant·es autour de ce projet. Ce mercredi 8 décembre s'est déroulé à l’Hôtel de Ville la signature officielle de la convention avec l’État pour les 10 prochaines années.

La signature de la convention entre la Ville et le Ministère de la Culture permet à Saint-Nazaire de se projeter dans la mise en place d’une stratégie de valorisation patrimoniale sur le long terme. Les enjeux et objectifs à atteindre sont multiples :

  • développer la connaissance, la reconnaissance et l’appropriation du patrimoine par tous·tes ;
  • assurer la protection et la valorisation du patrimoine en s’appuyant sur les dispositifs de gestion et de planification raisonnées du territoire ;
  • développer et structurer la création, les interventions culturelles et artistiques dans l’espace public.

Au-delà de la signature de la convention, trois autres engagements majeurs ont été pris par la Ville de Saint-Nazaire pour les années à venir : la constitution d’une équipe « d’agents du patrimoine », l’ouverture d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine pour mieux comprendre notamment les patrimoines architecturaux ainsi que la mise en place d’une Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP) pour valoriser le « patrimoine bâti et des espaces ».

Saint-Nazaire est une ville moderne autant qu’une ville de patrimoine. Voilà toute son originalité et la contribution qu’elle souhaite apporter à toutes ses collègues du réseau Villes d’arts et d’histoire. Longtemps méprisée, son architecture est devenue tendance. Longtemps résumée à une ville grise et de peu d’intérêt, elle se révèle comme une ville aux multiples patrimoines architecturaux, historiques, sociaux et naturels. Rejoindre ce club est un honneur et une opportunité de redire combien Saint-Nazaire est belle et mérite les regards autant que les promenades. Voilà l’histoire collective dans laquelle il s’agit d’emmener toutes les Nazairiennes et les Nazairiens, et celles et ceux qui nous rejoindront demain. David Samzun, maire de la Ville de Saint-Nazaire

Cette labellisation « Ville et pays d’art et d’histoire » marque une étape importante pour la ville de Saint-Nazaire à travers la reconnaissance nationale de son riche patrimoine. Ce résultat est le fruit d’un projet mûrement bâti puisque la démarche a été initiée en 2015. Je me réjouis que la ville de Saint-Nazaire rejoigne un réseau dynamique de plus de 200 villes et pays qui mettent en scène le patrimoine pour le rendre accessible à chacun. Didier Martin, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique

Une politique de protection et de valorisation de « Toute une ville »

Le patrimoine s’inscrit désormais au cœur du projet global du territoire, que ce soit dans le cadre de sa reconquête urbaine, du développement de la citoyenneté, de l’attractivité touristique, ou encore de la co-écriture de son récit territorial avec les habitant·es. Le projet patrimoine de Saint-Nazaire embrasse « toute une ville ».

La Ville de Saint-Nazaire mène par ailleurs une politique cohérente de protection du patrimoine à travers ses dispositifs territoriaux tels que le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) ou le Plan climat air énergie territorial (PCAET). Elle instaure une politique de sauvegarde et sauvetage des patrimoines, tout en réhabilitant des patrimoines bâtis (projet des Halles, bains-douches…). Elle accompagne les projets de l’État sur la mise en place d’une protection renforcée telle que l’inscription aux monuments historiques.

Une attention particulière est également portée au lien entre patrimoine et création, avec le développement de l'art dans l'espace public. La mise en œuvre de cette convention vient compléter une offre de diffusion de l’art et de la culture déjà très développée à Saint-Nazaire.

Les villes et pays d’art et d’histoire

Politique initiée par le ministère de la culture depuis le milieu des années 1980, les “ Ville et Pays d’Art et d’Histoire ” permettent la mise en place de politiques raisonnées de valorisation, d’animation et d’action culturelle de l’architecture et du patrimoine dans toutes leurs composantes vers les publics tels que les habitant·s, les jeunes et les visiteurs. Saint-Nazaire, est le 12e territoire conventionné en Pays de la Loire.

Il complète ainsi l’offre qualifiée dans le domaine de la médiation et de la diffusion de la culture architecturale et patrimoniale, sur des territoires urbains ou ruraux de la région déjà engagés dans la dynamique des villes et pays d’art et d’histoire : Guérande, Nantes, Angers, Saumur, Laval, Le Mans, Fontenay-le-Comte, le pays du Vignoble Nantais, le pays du Perche Sarthois, le pays de Coëvrons-Mayenne et le pays de la Vallée du Loir.