Tranquillité publique. Déclaration de David Samzun

Agrandir l'image, .JPG 168Ko (fenêtre modale)

« Malgré la sous dotation en moyens de la Police nationale et de la gendarmerie, tout a été mis en œuvre pour ramener le calme à Kerlédé, ces derniers jours. La justice a, elle aussi, pris toute sa part en décidant des sanctions exemplaires pour les faits de délinquance qui s'y sont déroulés.
En 10 ans, la Ville aura mobilisé un certain nombre de dispositifs pour faire reculer la délinquance notamment en matière de prévention, accompagnement, médiation, etc. Elle aura également créé une Police municipale avec 20 brigadiers. Je suis déterminé à poursuivre les actions déjà engagées pour lutter contre la délinquance.
Mais l'accroissement de la population et le contexte national de crise nécessitent des moyens complémentaires et supplémentaires. Aujourd'hui, le temps est à l'action et chacun doit prendre ses responsabilités. C'est la raison pour laquelle j'ai saisi la députée, Audrey Dufeu, dont l’initiative d'organiser des Beauvau de la sécurité sur la circonscription a abouti à l’arrivée de 3 policiers ! Le gouvernement doit lui aussi prendre sa part et exercer ses fonctions régaliennes qui lui sont exclusives. Sa réponse n’est pas à la hauteur des enjeux, ceux qui garantissent aux Nazairiens et aux Nazairiennes le droit à vivre en paix dans leur quartier ! »

David Samzun, maire de Saint-Nazaire.