Projet urbain. Saint-Nazaire, ville jardin au bord de l’Océan

Un nouveau parc en bord de Loire dans le quartier du Petit Maroc © Phytolab – Artelia. – Studio Vicarini

« Ma ville jardin au bord de l’océan » est le projet urbain global qui prépare l’avenir de Saint-Nazaire en répondant aux enjeux de développement des quartiers, qualité du cadre de vie, mobilité, aménagement des espaces publics et transition écologique. Ce programme est décliné en plusieurs opérations d’envergure déjà lancées ou qui le seront prochainement.

« Mon ambition est de transformer la ville en ville-jardin au bord de l’océan. Et pour cela, j’agis sur 3 axes. La construction de logements adaptés pour répondre aux besoins des Nazairiennes et des Nazairiens mal logés, des nouveaux arrivants venus travailler dans l’un de nos fleurons industriels au service de la transition énergétique, enfin pour celles et ceux attirés par la douceur de vivre
nazairienne.

L’amélioration du cadre de vie pour faire face au dérèglement climatique avec la plantation de micro-forêts, la végétalisation de certains sites, ou encore la création d’un réseau de chaleur pour diminuer les coûts de l’énergie ;

La ville plaisir pour permettre aux habitants de se retrouver dans des espaces aménagés pour la convivialité, pour faire du sport ou encore une activité culturelle… et cela, en toute liberté !»

David Samzun, maire de Saint-Nazaire

Petit Maroc : les rives de l’Estuaire

Dans le prolongement du réaménagement de la promenade du front de mer, une réflexion a été menée sur des futurs aménagements au Petit Maroc. En partenariat avec le Grand port maritime, une étude a été réalisée pour imaginer les rives de l’estuaire de demain.

La première pierre opérationnelle de l’aménagement des espaces publics du Petit Maroc sera la réalisation, en rive d’estuaire, d’un parc planté et d’une promenade, dans la continuité
de la promenade du front de mer, dédiée aux piétons et aux vélos, sur une emprise
représentant 2 ha.

Le projet se détaille comme suit :

  • Effacement de l’avenue de Saint-Hubert au profit d’une voie partagée cyclistes-piétons.
  • Création d’un parc à la place du parking de Mindin, proposant de grandes pelouses avec des tables de pique-nique et un terrain d’aventures dans un petit vallon paysager.
  • Aménagement d’un théâtre de verdure avec 600 places assises pouvant servir à divers événements.
  • Aménagement d’un belvédère à proximité de l’écluse Est.
  • Conservation des terrains de pétanque et du terrain de basket existants.
  • Désimperméabilisation massive du site (passage de 63 % à 32 % de surfaces
  • désimperméabilisées).
  • Compositions paysagères comprenant des petits vallonnements créés par des modelés de terre du site, mise en place de prairies et de surface engazonnées, création de massifs plantés, plantations de 53 arbres et 28 arbrisseaux.

Calendrier prévisionnel

  • Consultation travaux : automne 2024
  • Lancement travaux : début 2025 pour une durée d’1 an

Parc paysager : de nouveaux équipements

Véritable poumon vert au cœur de la ville, le parc paysager est en pleine transformation. La Ville de Saint-Nazaire souhaite réaménager ce parc de près de 25 hectares pour en faire un lieu de destination avec de nouveaux usages, en veillant à préserver et à développer sa végétation et sa biodiversité. 

Aux interventions pour renaturer et redonner de la vigueur aux espaces verts et aux arbres, est venue s’ajouter une réflexion sur l’installation de nouveaux équipements. À l’horizon 2025, le Parc paysager de Saint-Nazaire accueillera un boulodrome sous préau ainsi qu’un skatepark pour débutantes et débutants. La construction de ces deux nouveaux équipements sera lancée au cours du 1er trimestre 2025 pour une livraison au 2e trimestre 2025.

© Vendredi architectes + Raphaël Beuchot

Permettant un pratique abrité des intempéries, le futur boulodrome sera implanté, en lien avec l’association de bouliste nazairienne, en place du terrain actuel de pétanque, à proximité de la buvette existante. Son architecture prévoit l’utilisation de matériaux issus directement de la nature pour une empreinte carbone très réduite : bardeaux de bois fendus sur une charpente de bois massif. De plan carré, ouvert sur ses quatre façades, il pourra accueillir 8 pistes de pétanque de 3×12 m. Le sol sablé restera identique à celui des pistes existantes.

Vue de l’emplacement du nouveau skatepark. Son agencement est donné à titre indicatif. © Atelier 360.

Le programme de renouvellement du Parc paysager intègre un nouvel équipement de glisse à destination d’un public plus jeune ou débutant, complémentaire au très prisé Skatepark du front de mer. L’espace sera dédié à la pratique du skateboard mais également de toute forme de glisse urbaine, comme les trottinettes. D’une surface de 300 m2 , il comportera des courbes et des plans inclinés allant jusqu’à une hauteur de 0,70 m, des vagues de 0,20 m ou encore des cradle de 0,90 m. Majoritairement réalisé en béton gris, des textures rouge viendront faire un rappel avec le Skatepark actuel. Sur l’un des côtés, le skate park pour débutants et débutantes sera longé d’un cheminement en platelage bois avec des bancs. Sa proximité et ouverture vers le Skatepark existant permet aux deux espaces de fonctionner en synergie et de faciliter l’accueil des familles et accompagnants de tous niveaux.

Front de mer : 4e phase

© Spectrum Phytolab

Transition urbaine et paysagère entre la fin du front de mer et l’amorce du sentier côtier, le projet d’aménagement du « Front de Mer 4 » est la dernière phase se concentrant sur la requalification du tronçon constitué de la pointe Désirée, de la plage de Villès-Martin et de la place Neptune.

Mettre en scène la façade maritime, valoriser et renforcer le patrimoine végétal, apaiser les circulations, valoriser les espaces publics. En parallèle, Saint-Nazaire Agglomération projette la création d’un nouveau poste de refoulement en remplacement de celui existant, veillant, de façon à satisfaire un débit de pointe de 460 m3. Un bassin tampon d’une capacité de 1 200 m3 complètera cet ouvrage.

  • Maître d’ouvrage : la Ville de Saint-Nazaire
  • Maîtrise d’œuvre partagée : PHYTOLAB (paysagiste-concepteur), Super 8 (architecte),
  • Artelia (bureaux d’études en environnement) et Studio Vicarini (concepteur lumière) /
  • Le bureau d’études interne de la Ville de Saint-Nazaire en partenariat avec Saint-Nazaire Agglomération.

  • Démarrage du chantier : novembre 2024
  • Livraison partielle : été 2025 (aménagement en contact avec la mer : promenade, estacade, aires de jeux)
  • Livraison totale : mai 2026 (emprise bunker, place Neptune, parking Fauvettes, parking de la plage)

Moulin du Pé

C’est l’un des grands projets qui transformera la cité portuaire. Sur le site de près de 9 hectares qui accueillait l’ancien hôpital de la ville, un nouveau quartier d’habitat entouré d’espaces de verdure se dessine, en phase avec les enjeux actuels de développement durable et en complémentarité avec les travaux de réhabilitation complète de la résidence sociale « Avalix ».

Offrir une offre de logements diversifiée avec les atouts de la campagne et les services de la ville, connecter le quartier en privilégiant des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle, ouvrir le quartier sur son environnement.

Moulin du Pé

  • Maître d’ouvrage : SONADEV, en charge de la mise en œuvre de l’opération d’aménagement pour le compte de Saint-Nazaire agglomération
  • Maître d’œuvre : groupement Magnum / Florence Mercier paysagiste / Ingerop / Noctiluca / Quand même

Résidence Avalix

  • Maître d’ouvrage : SILENE, en charge de la mise en œuvre de l’opération de réhabilitation des logements et des espaces extérieurs
  • Maître d’œuvre : groupement Begguin Macchini / Biro / Oecumene,Christophe Laforge / 3IA Saint-Nazaire / LCI

  • Lancement des travaux du parc : septembre 2024
  • Fin des travaux du parc : fin 2025
  • Lancement commercialisation logements : fin 2024

La Trébale : centre commercial et espaces publics

Le projet de rénovation urbaine de La Trébale, conçu dans le cadre du PRIR, prévoit une intervention large, à l’échelle du quartier, avec : la restructuration et la rénovation du centre commercial, en lien avec les commerçants, le renouvellement des espaces publics du quartier, la rénovation des résidences Silène (Provence et Trébale).

Valoriser la mixité sociale, rendre attractive l’offre commercial et lui redonner de la visibilité en ouvrant le centre commercial sur la route des Fréchets et en concentrant son offre sur la place Henri-Fogel (aile est démolie). Les bâtiments conservés seront rénovés et le stationnement réorganisé. Les espaces publics alentours seront rénovés, un jardin public va être créé entre la route des Fréchets et la rue des Orchidées.

  • Maîtrise d’ouvrage requalification Centre commercial et espaces publics : Sonadev pour le compte de Saint-Nazaire Agglomération
  • Maîtrise d’ouvrage rénovation résidences sociales : Silène

  • 2021 – 2025 : études de maîtrise d’œuvre, concertation et négociations avec les commerçants
  • 2025 – 2028 : travaux sur les espaces publics
  • 2025 – 2026 : travaux d’aménagement du jardin public d’agrément
  • 2026 – 2028 : travaux d’aménagement des espaces publics (voirie, square, place commerciale)
  • 2025 – 2028 : travaux de restructuration du centre commercial

Prézégat. Place Georges Brassens

Au cœur du quartier Prézégat, la place Georges Brassens fait l’objet d’une requalification inscrite au PRIR, le projet de renouvellement urbain et social développé dans les quartiers de la ville désignés comme prioritaires. La Ville de Saint-Nazaire s’est engagée à redonner vie à cet espace central mais encore isolé. En 2021, la place s’était doté d’un premier mobilier : une longue table en bois et en serpentin investie pour des pauses pique-nique ou encore des jeux de société.

Retrouver une vie de quartier centralisée et animée (intégration borne foraine, aménagement d’un espace réversible avec le maintien de la pratique de pétanque), révéler le lien entre le place et la salle polyvalente du quartier via des aménagements urbains et de la signalétique simples et efficaces, éclairer la place, valoriser le végétal existant via la conservation des arbres et une mise en valeur paysagère.

  • Maître d’œuvre : Bureau d’études d’aménagement urbain de la Ville de Saint-Nazaire

  • 2021 : consultation citoyenne / chantier participatif
  • 2022 : études préliminaires et diagnostic, avec l’ADDRN
  • Octobre 2023 : démarrage des études de conception
  • Octobre 2024 : démarrage des travaux
  • Fin décembre 2024 : livraison des aménagements

Aller plus loin

Revenir en haut de page