Décès de Michel Euxibie. Déclaration de David Samzun, maire de Saint-Nazaire

Michel Euxibie lors de la commémoration du 75ème anniversaire du Raid du Commando britannique à Saint-Nazaire en 1942, le 28 mars 2017 ©Ville de Saint-Nazaire

 

 » Ce matin, je suis très touché par le décès de Monsieur Michel Euxibie, commandant, qui a traversé toutes les mers à la tête des plus gros navires. Ensemble, nous partagions notre amour de la mer… et de notre port d’attache, Saint-Nazaire.
Jeune élu, je me souviens de cet homme très investi dans sa délégation et dans les débats politiques : je revois Michel arpenter la pièce de long en large, la pipe à la main, tel le pacha sur la passerelle de son navire. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir et de respect à échanger avec lui, régulièrement sur la vie de la cité ; j’étais à l’écoute de ses réflexions et de ses conseils, il y a quelques mois encore.
 
Michel avait deux combats, si je peux les appeler ainsi : le bien-être des marins, d’une part et faire vivre l’Histoire de Saint-Nazaire, d’autre part. Il s’est toujours attaché à honorer l’opération Chariot, un événement primordial qui a déstabilisé les soldats allemands pendant qu’ils occupaient Saint-Nazaire en 1942. Il a tissé des liens d’amitié forts avec les vétérans britanniques et s’est assuré que la jeune génération poursuive son œuvre en 2017, lorsqu’il leur a passé le flambeau. Infatigable passeur d’histoire, chaque 28 mars, il participait activement à l’organisation de la commémoration avec les services municipaux et la Saint-Nazaire society, association des vétérans britanniques de l’opération Chariot dont il était président français « for life ». »

David Samzun, maire de Saint-Nazaire.

 

Revenir en haut de page