Jean-Jacques Lumeau.© Christian Robert

Jean-Jacques Lumeau, 1er vice-président de la CARENE, président de la Stran et ancien adjoint à la Culture de la Ville de Saint-Nazaire est décédé jeudi 23 décembre d’un arrêt cardiaque à la suite d’une intervention chirurgicale à l’âge de 59 ans.

 

« Un de mes plus proches compagnons »

« Jean-Jacques était un de mes plus proches compagnons de route. Fidèle, bosseur et loyal, il était aussi un homme de conviction avec qui j’appréciais de débattre régulièrement. Lui qui avait le cœur fragile passait son temps à prendre le pouls de la ville, à la rendre accessible et moderne.

Bien que grand voyageur, il était tout entier impliqué à la vie nazairienne, présent à tous les spectacles, concerts et rencontres culturelles. Il avait soif de culture et n’a eu de cesse que de vouloir la rendre accessible à toutes et à tous. Pour cela, il a investi avec force et travail les dossiers qu’il avait en charge et placé l’innovation au cœur de ses thématiques. Ses décisions étaient prises à l’aune des valeurs de gauche qu’il portait sans relâche.

Dernièrement, il se concentrait sur des questions qui ont un impact fort sur la vie des Nazairiennes et des Nazairiens mais aussi des habitantes et des habitants de l’agglomération. L’insertion par le travail et par la mobilité était pour lui tout aussi prioritaire que la recherche de la sobriété énergétique pour équiper les bus hélYce ou encore développer le parc vélo VelYceo. Son rôle au sein de l’équipe était important ; Jean-Jacques va terriblement nous manquer. J’adresse toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. »

David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la CARENE Saint-Nazaire agglomération.

« Un travailleur acharné »

« En 2020, alors que je lui succédais en tant qu’adjoint à la culture, j’ai pu observer qu’il avait fortement marqué de son empreinte les grands dossiers. Pendant de longues années, il a travaillé et fait aboutir la rénovation du Conservatoire à rayonnement départemental pour lui donner une nouvelle ampleur avec la création d’un auditorium. Je peux aussi souligner le travail patient et de fond mené pour obtenir le label Ville d’Art et d’histoire et hissé Saint-Nazaire au rang des cités patrimoniales.   

Il a également participé à l’évolution significative du festival Les Escales avec son passage à 3 jours et le recrutement d’une nouvelle direction, signe d’une nouvelle ligne artistique. Son goût pour le jazz l’amenait à fréquenter assidûment le ViP ou encore le théâtre et à encourager ces scènes à accueillir la culture sous ses expressions les plus diversifiées.  

Jean-Jacques maîtrisait tous ces dossiers grâce à un travail acharné. Il était animé par le sens de l’intérêt général et son action a permis de préparer notre ville à la culture de demain, accessible à toutes et tous, respectueuse de notre histoire collective et des valeurs de la gauche. « 

Michel Ray, adjoint à la culture

Un élu engagé et investi

Depuis hier, de nombreux messages viennent saluer un homme passionné par son territoire et toujours très investi dans les dossiers qui lui ont été confiés au fil de ses mandats à la Ville et à la CARENE.

Pendant son mandat d’adjoint à la culture, il s’est beaucoup impliqué dans le renouvellement des Escales aux côtés de l’équipe du Festival, le développement du street art, l’obtention du label Ville d’art et d’histoire.

En charge des services et des espaces publics communautaires à la CARENE, entre 2014 et 2020, il a notamment porté le développement des lignes hélYces et le lancement des Vélyceos, les vélos électriques en location. Il a également suivi le projet de l’Aquaparc, le centre aquatique de Saint-Nazaire qui a ouvert en 2018 et la gestion du chemin côtier.

Depuis 2020, Jean-Jacques Lumeau avait pris en charge l’emploi et la formation à la CARENE. Il s’était mobilisé sur plusieurs dossiers : l’insertion et l’inclusion sociale, la conférence permanente pour l’emploi ou encore la création de l’école de production industrielle. Également chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, il a travaillé au développement de l’offre de formation : l’École des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire, le campus numérique dans le centre-ville…

 

En quelques dates

  • 2008 – 2014 : adjoint au maire chargé des transports et de la voirie
  • 2014 – 2020 : adjoint au maire chargé de la culture et vice-président de la CARENE chargé des grands services publics dont les transports.
  • Depuis 2020, il était vice-président de l’agglomération chargé des transports, de l’emploi et de la formation et conseiller municipal chargé de l’insertion. Il était également président du PLIE de l’agglomération nazairienne, de la Mission locale de l’agglomération et vice-président de l’École des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire.
  • Jean-Jacques Lumeau, ancien agent technique à EDF avait pris sa retraite.

Revenir en haut de page