Une pollution récente découverte sur le chantier de la maison de l’habitat

La future maison de l’habitat à Saint-Nazaire

La future Maison de l’habitat de Saint-Nazaire Agglomération (1), inscrite dans le programme local de l’habitat (PLH), est entrée en janvier dernier dans sa phase de réalisation. La semaine dernière, le mercredi 13 mars, Saint-Nazaire agglomération a été informée par le bureau d’études Burgeap-Ginger, mandaté sur ce projet, qu’une pollution récente (suspicion d’hydrocarbure et de composés organiques volatiles pour l’essentiel) a été détectée dans les sols. Lors des sondages effectués en octobre 2022 dans le cadre de l’étude des sols préalable au chantier, les résultats d’analyse ne révélaient pas de pollution.

Par mesure de précaution, l’activité a été stoppée et un certain nombre d’actions ont été ou vont être mises en œuvre prochainement :

  • Nouveaux prélèvements sur le site pour connaître la typologie des polluants,
  • Pompage par un hydrocureur et enlèvement de la cuve,
  • Un premier traitement d’attente par la pose de boudins absorbants avant d’en savoir plus sur le polluant et adapter la meilleure solution pour l’extraire.

Par ailleurs, Saint-Nazaire Agglomération va également :

  • Informer les riverains immédiats dont les copropriétés,
    Faire analyser les sols et mesurer la qualité de l’air intérieur des bâtis de ces mêmes riverains par le bureau d’études à partir de cette semaine.

Les résultats des mesures prises seront livrés au plus tard début avril 2024 par le bureau d’études à l’Agglomération.

Saint-Nazaire Agglomération a signalé cette pollution à l’Agence régionale de santé afin qu’elle lui délivre ses recommandations.

Enfin, parce que la survenue d’une pollution en centre-ville n’est pas anodine et pourrait provenir d’un acte de malveillance, Saint-Nazaire Agglomération va porter plainte.

Comme tout chantier, le site n’est pas accessible au public. Toutes les entreprises qui y interviennent sont bien informées et continueront à prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité de leurs salariés à la reprise du chantier.

(1) 59 rue Jean-Jaurès à Saint-Nazaire.

Revenir en haut de page