Vue aérienne de la ville de Saint-Nazaire – ©Martin Launay / Ville de Saint-Nazaire.

Parc de Méan-Penhoët, début des travaux du Paquebot numérique, ouverture de la nouvelle école des Beaux-arts, lancement des vélos libre-service vélYcéo, réhabilitation du Conservatoire, ouverture de Bain Public, Saint-Nazaire côté plages, Solitaire du Figaro… Les projets et rendez-vous ne manqueront pas à Saint-Nazaire en 2021 !

 

De nombreuses réalisations et plusieurs événements dans le respect des gestes barrières et sous réserve des conditions sanitaires seront à découvrir cette année à Saint-Nazaire et sur le territoire de la CARENE. Mobilisées depuis plusieurs mois pour faire face à la crise sanitaire, la Ville de Saint-Nazaire et son Agglomération poursuivent également leurs efforts pour accueillir toutes et tous les habitant∙es dans les meilleures conditions sanitaires et accompagner les commerçant∙es et entreprises.

L’année 2021 sera aussi celle de l’adoption du Projet stratégique qui s’inscrira autour du socle : un cap écologique, une boussole sociale et une méthode démocratique.

 

 

 

Urbanisme : des projets majeurs en cours de réalisation

Avec près de 74 000 habitant∙es, la ville de Saint-Nazaire continue de voir sa population croître, une progression qui en fait l’une des villes les plus dynamiques en Loire-Atlantique et à l’échelle nationale dans sa catégorie (sa population devrait même atteindre les 80 000 habitant∙es en 2030). Depuis plusieurs années, la Ville de Saint-Nazaire mène une politique active de redynamisation de son centre-ville avec la réalisation de projets phares (Paquebot numérique, installation de la Direction Enfance-Education au cœur de la ville, ouverture de la nouvelle école des Beaux-arts, projet d’aménagement de la Plaine des sports…). Afin de renforcer son attractivité et de poursuivre l’aménagement de son littoral, elle lancera au cours de l’année 2021, des études pour le projet d’aménagement « Front de mer – phase 4 », vers Villès-Martin.

En lien avec la CARENE, elle mène également une politique active en matière de logement avec un objectif de diversification de l’offre afin de favoriser le vivre-ensemble et de permettre à chacun de se loger. Dans les mois qui viennent, la CARENE va d’ailleurs adopter son nouveau Programme Local de l’Habitat (PLH) pour la période 2021-2027. Ce document cadre vise à répondre aux besoins en logements des habitant∙es du territoire, à favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale et à améliorer l’accessibilité des bâtiments en assurant une répartition équilibrée et diversifiée de l’offre de logements entre les communes.

Méan-Penhoët : un parc urbain de 1 000 arbres sur 2,5 hectares

En complément des grands travaux achevés en 2018 pour élargir le boulevard des Apprentis, le futur parc urbain de Méan-Penhoët, planté de plus de 1 000 arbres, fera le lien en douceur entre la zone industrialo-portuaire et le quartier résidentiel. Sur 2,5 hectares, soit l’équivalent de quatre terrains de foot, il proposera des espaces publics paysagers, agréables et sécurisés.
Le projet, issu des réflexions avec les habitant∙es lors d’ateliers organisés en 2017/2018, s’articule autour de plusieurs objectifs : mettre en valeur les différents site (merlon,square des Aviateurs, chemin de la Petite Usine…), renforcer l’écran acoustique et visuel du talus existant, introduire de nombreux arbres et préserver le caractère naturel des espaces.
Les travaux d’aménagement commencent dès ce mois de janvier pour s’achever mi-2022. Plusieurs phases sont prévues :

  • 1er semestre 2021 : rehaussement du merlon, aménagement de la prairie des Aviateurs et plantation d’arbres boulevard des Apprentis.
  • 2ème semestre 2021 : plantation d’arbres dans la rue Clément Ader et réaménagement du parking du Pré-Gras (installation d’une pelouse de jeux et d’équipements sportifs)
  • 1er semestre 2022 : aménagement du chemin de la Petite Usine et du merlon (escalier, chemin pour PMR, belvédère et plantation de plus de 1000 jeunes arbres).

Visuel du parc urbain de Méan-Penhoët © LALU atelier de paysage

Transition écologique : l’Agglomération installe son premier réseau de chaleur à Donges

La CARENE s’est dotée d’une stratégie de développement des énergies renouvelables ambitieuse. Son objectif : porter à 25% la contribution des énergies renouvelables dans le mix énergétique territorial à horizon 2030. Le développement de la filière bois énergie constitue un des leviers majeurs de sa stratégie pour y parvenir.
La création du premier réseau de chaleur renouvelable de l’agglomération verra le jour à Donges fin 2021. Il s’agit d’un projet exemplaire dans lequel l’Agglomération de Saint-Nazaire et la Ville de Donges s’engagent collectivement pour contribuer au développement des énergies renouvelables et générer d’importantes économies de fonctionnement. La chaudière à bois, qui couvrira 80% des besoins de chaleur, sera constituée d’un bâtiment de 400m² implanté sur un terrain de 900m2, rue du stade, à proximité de la piscine Espace Neptune. L’appoint sera assuré par une chaudière gaz naturel (5% de biogaz). L’installation permettra de mutualiser la production de chaleur avec l’EHPAD Le Clos Fleuri, le groupe scolaire de la Souchais (écoles Aimé Césaire/Casanova), le complexe sportif, les logements de la Résidence Silène de la Souchais, le Collège Arthur Rimbaud, et la piscine Espace Neptune.Ce projet garantira un coût de l’énergie stable dans le temps pour l’ensemble des abonné∙es. La CARENE porte et finance ce projet à hauteur de 2,2 millions €HT avec le soutien de l’ADEME pour 1M€.
Les travaux commencent fin janvier pour une livraison en octobre prochain.

Le Paquebot : enseignement supérieur, numérique et innovation au cœur du centre-ville de Saint-Nazaire

En 2022, un véritable pôle emblématique de la filière numérique et de l’innovation émergera en plein centre-ville de Saint-Nazaire. Le « Paquebot numérique et innovation » sera composé du fablab, du site principal de l’école d’ingénieur∙es CESI, d’espaces dédiés à l’évènementiel et aux entreprises et d’un incubateur de projets innovants.

Les travaux débuteront dès février 2021. En 2023, l’Annexe située au-dessus de l’enseigne Maxi Bazar accueillera une partie des locaux du CESI ainsi que des bureaux destinés à accueillir des entreprises du numérique. Ce projet va permettre d’animer le centre-ville et de dynamiser le commerce avec notamment l’arrivée de nombreux et nombreuses étudiant∙es. En effet, à l’horizon 2025, Saint-Nazaire ambitionne d’accueillir près de 4 100 étudiant∙es. Saint-Nazaire se prépare à leur l’arrivée en centre-ville en faisant évoluer son offre de logements. 114 logements étudiants ont ainsi été créés en 2016 et 46 seront livrés en 2022. Des commerces variés rejoindront également ce pôle d’attractivité économique.

 

Le Paquebot, vue de l’extérieur avec l’entrée du CESI © Architectures Chabenès & Scott

Saint-Marc-sur-Mer : poursuite des aménagements

Saint-Marc-sur-Mer est un quartier emblématique de la tradition balnéaire de notre littoral. La Ville de Saint-Nazaire souhaite y proposer, aux habitant∙es, aux touristes, comme aux visiteurs et visiteuses occasionel.les, des espaces agréables, végétalisés et apaisés avec un stationnement facilement accessible à proximité. La première phase des travaux d’aménagement des espaces publics du bourg de Saint-Marc-sur-Mer s’est déroulée de 2017 à 2020. Plusieurs aménagements ont été réalisés : la chaussée de la place Jacques Tati, le parking paysager de la contre-allée de l’avenue de Saint-Nazaire, le parvis de la nouvelle mairie annexe, la voie nouvelle rue Sophie Tatischeff et la rue Adrien Pichon.
Un nouvel immeuble verra également le jour place Jacques Tati à l’emplacement de l’ancienne mairie annexe. Huit logements (deux T2, trois T3, deux T4 et un T5) ainsi que deux locaux d’activité pouvant accueillir des commerces de proximité en rez-de-chaussée seront ainsi créés.
Les travaux de construction de l’immeuble débuteront fin mars prochain, ils seront précédés de travaux de démolition de l’ancienne mairie annexe qui se dérouleront de fin février à fin mars.
Les travaux d’aménagement de la future place Jacques Tati se dérouleront début 2022. La livraison de l’ensemble du projet est prévue au second trimestre 2022.

 

Vue d’ensemble du projet global d’aménagement - © Bureau d’aménagement urbain de la Ville de Saint-Nazaire

Halles de Méan-Penhoët : une réhabilitation complète pour attirer des client∙es et animer le quartier

Installées dans un bâtiment remarquable et emblématique du quartier sur une surface de plus de 1100 m², les halles de Méan-Penhoët vont faire peau neuve d’ici quelques mois.
Elles seront réhabilitées tout en respectant l’architecture originelle de l’équipement, la menuiserie, la couverture et la façade seront refaites. A la fin de l’année, la Socali prendra le relais afin de réaménager l’intérieur du marché.
Les travaux débuteront à la fin du premier trimestre 2021 pour une durée d’environ un an.

 

Les Halles de Méan-Penhoët - © Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Centre-ville : des espaces publics agréables, végétalisés et sécurisés

Des travaux sont actuellement en cours afin de réaménager le square Louis-Aragon situé entre la Médiathèque Etienne-Caux et le nouveau bâtiment de la direction Enfance-Education. Plusieurs aménagements sont programmés : végétalisation du square, installation de mobiliers en bois et d’une aire de jeux pour enfants, réalisation des accès aux bâtiments et restauration de la fontaine de l’artiste Tiffoche.
Les travaux se termineront dans les semaines qui viennent avec l’installation du mobilier urbain, de nouveaux jeux et des plantations.

Désenclaver le Petit Caporal : des travaux aux 104-106 rue Jean Gutenberg

Afin d’améliorer le cadre de vie des habitant∙es du quartier du Petit Caporal, la Ville de Saint-Nazaire s’est engagée dans un projet de renouvellement urbain dont l’objectif est de mieux relier la résidence du Petit Caporal au reste de la ville. Plusieurs aménagements sont prévus : la démolition de la maison située au 106 rue Jean Gutenberg, de ses annexes et du mur en fond de parcelle, le réaménagement du site de l’ancienne ferme du quartier avec la création d’une nouvelle voie entre les rues Gutenberg et Piccard, la réalisation de places de stationnement au 106 rue Jean Gutenberg et l’aménagement d’une venelle et d’une placette. L’ancienne étable et la grange seront conservées, leur futur usage est en cours de réflexion. Les travaux débutent dès le mois de janvier pour une durée de 9 mois. La Ville a également vendu la maison située au 104 rue Jean Gutenberg à l’association « A vos soins ». L’association a commencé les travaux afin d’y créer un centre de santé polyvalent.   

 

Visuel du futur square Louis Aragon réaménagé © Atelier G. SEVIN Paysages

Boulevard Leferme : poursuite des aménagements

Les boulevards Paul Leferme, de la Liberté et Emile Zola forment un axe majeur de Saint-Nazaire. Entrée historique de la ville, ces boulevards nécessitent d’être rénovés et réaménagés. Depuis 2019, la Ville de Saint-Nazaire mène des travaux afin de sécuriser les circulations, de favoriser les déplacements doux et de végétaliser ces boulevards. Plusieurs phases de travaux vont ainsi se dérouler jusqu’en 2024.
La phase 1 des travaux qui comprend les travaux d’aménagement liés aux cycles sur le boulevard Leferme/ bd de la Liberté/bd de la Légion d’Honneur sera livrée en juin 2021.

 

Les travaux du boulevard Leferme ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Plaine des sports : une nouvelle piste d’athlétisme pour le printemps

Entre le parc paysager et la cité scolaire, la plaine des sports est en pleine métamorphose. L’objectif est de la transformer en un espace planté, ludique et ouvert aux pratiques sportives libres. La plaine des sports regroupe des équipements pluridisciplinaires : gymnases, terrains de sports, bâtiment administratifs et accueille un public diversifié. Les scolaires, sportifs, spectateurs et promeneurs s’y côtoient tout au long de la journée et de la semaine dans le cadre des activités scolaires, périscolaires et des entraînements et compétitions.
Longtemps attendus, (la piste datant de 1968), les travaux d’aménagement de la nouveau piste d’athlétisme vont permettre d’augmenter la capacité d’accueil avec deux lignes droites de sprint (l’une dotée de 8 couloirs) et de façon générale d’améliorer les conditions de pratique et l’accueil d’événements athlétiques. Les trois clubs d’athlétisme et le club de triathlon pourront en profiter tout comme l’ensemble des établissements scolaires ou encore l’USEP.
La nouvelle piste d’athlétisme sera accessible dès le printemps prochain.

 

Image aérienne de la Plaine des sports - ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Conservatoire à rayonnement départemental : regroupement des sections de Danse et de Musique

L’équipe municipale a souhaité rénover et étendre le Conservatoire Boris-Vian. Objectifs : améliorer son fonctionnement, favoriser la pratique collective et soutenir l’apprentissage et le perfectionnement de la danse et de la musique à Saint-Nazaire.
Le nouveau bâtiment, très attractif, moins énergivore et qui intégrera désormais la section danse, proposera notamment un auditorium de 280 places. Le nouveau Conservatoire de Musique et Danse sera bien visible depuis l’angle de la rue du Commandant Gâté / rue Pierre de Bayard : un volume habillé de bois, associé à un long pan vertical support de signalétique, annoncera de manière élégante sa nouvelle entrée. Le sol sera dégagé pour offrir un grand parvis accueillant, propice aux rencontres et aux échanges.
Le début des travaux est prévu pour septembre 2021 et la livraison de l’équipement pour juin 2023.

 

Perspective du bâtiment du Conservatoire réhabilité - ©Archidev Architectes

Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire : un nouveau lieu pour la rentrée 2021

Au printemps 2018, l’école d’arts de Saint-Nazaire intégrait le nouvel Etablissement public de coopération culturelle Beaux-arts Nantes Saint-Nazaire. La classe préparatoire internationale proposée par l’EPCC à Saint-Nazaire a accueilli ses premier∙es étudiant∙es en 2019.
Baptisée « Les Ateliers de l’Estuaire », elle s’installera à la rentrée 2021 au 1 boulevard Paul-Leferme, au cœur de la ville, aux côtés du Théâtre, face au lieu pluridisciplinaire le Life.
Le réaménagement complet du site pour 4,8 M€HT a permis sa transformation en un espace de 3 400 m2 sur deux niveaux, conçu par l’agence nantaise Titan. Le projet architectural, ouvert sur la ville, comprend de multiples espaces spécifiques aux futurs programmes pédagogiques : ateliers de productions, cours théoriques – histoire de l’art, philosophie, architecture, communication, médias et langues – pour la classe préparatoire internationale, ateliers dédiés aux pratiques amateurs (enfants, adolescents, adultes) tout en permettant des liens évidents avec les lieux pluridisciplinaire tout proches.
Ce nouvel équipement et ses utilisateurs et utilisatrices profiteront pleinement du réaménagement en cours du Boulevard Paul-Leferme.

 

Perspective depuis le parvis du théâtre ©Agence Titan

Halles du centre-ville : créer un lieu fonctionnel et convivial

Soucieuse de renforcer l’attractivité du centre-ville, la municipalité a dévoilé en 2019 un ambitieux projet de réhabilitation des Halles du centre-ville. Ce projet a été pensé pour améliorer les accès, réorganiser les espaces de vente et les parcours, aménager des points d’animation, ouvrir le bâtiment sur l’espace public et gagner ainsi en attractivité et confort.
Concerté avec les commerçant∙es, il a fait l’objet, fin 2020, d’une nouvelle version pour des Halles encore plus pratiques, accessibles et accueillantes. Les travaux de réaménagement commenceront au premier trimestre 2022 pour permettre une ouverture des nouvelles Halles du centre-ville à l’automne 2023. Pendant les travaux, l’activité commerciale se poursuivra à proximité.
Dès la fin de l’année 2021, une structure provisoire sera installée afin d’y accueillir les commerçant∙es début 2022.

 

Visuel des Halles du centre-ville, côté Est ©Atelier Ferret Architectures

Projet immobilier « Harmony of the sky » : préparation des espaces

En 2023, à la place de l’actuelle Maison des sports, le programme immobilier Harmony of the sky, accueillera 170 logements, des espaces tertiaires et associatifs, dans un bâtiment d’une grande qualité architecturale.
En vue de la réalisation de ce projet, la démolition de la maison des sports est prévue en fin d’année 2021.

 

Vue depuis le giratoire. Crédit : Les nouveaux constructeurs / Harmonic+Masson&Associés

Entrée de ville : des aménagements à découvrir dès la fin de l’année

Le grand chantier de l’entrée de ville de Saint-Nazaire a débuté début 2019. De Trignac jusqu’au paquebot, le boulevard change radicalement de look grâce à l’implantation de nombreux arbres et végétaux et à la création de liaisons douces pour piétons et vélos, dans une ambiance qui rappelle la proximité de la Brière et de l’océan.
Les travaux en cours sur le boulevard de l’Atlantique seront achevés au cours des prochaines semaines avec la plantation d’arbres et l’installation des équipements de voirie, de stations de bus et leurs raccordements pour une mise en service prévue mi-février. Cet été, ce sera au tour du carrefour de l’entrée de ville de faire peau neuve avec la reconfiguration des couloirs de circulation afin d’améliorer leur lisibilité, l’aménagement des trottoirs et la finalisation de l’aménagement du carrefour des rues de Ville Halluard et Ile de France.
La livraison de l’ensemble du projet immobilier Willy-Brandt est prévu pour février 2022. La livraison de l’opération du CISN (42 logements et un rez-de-chaussée dédié à un espace formation de la CCI) est prévue pour septembre 2021. La livraison de l’opération menée par SILENE (43 logements avec un rez-de-chaussée dédié à un espace médical) est prévu pour janvier 2022. Le projet comporte également l’ouverture d’un hôtel de 123 chambres (Ibis budget 2* et Ibis style 3* avec une brasserie en rez-de-chaussée) et près de 7000 m² de bureaux répartis en deux immeubles.

 

Entrée de ville © Linkcity Architecte

Déplacements : une offre toujours plus complète et solidaire

Lancement du service de vélos en libre-service vélYcéo et extension de la tarification solidaire : dans les prochains mois, la mobilité s’accélère dans l’agglomération.

 

50 vélos en libre-service vélYcéo

Au printemps prochain et en complément de l’offre Vélycéo de location longue et courte durée, la CARENE va proposer un nouveau système ergonomique et simple pour l’utilisateur avec des vélos à assistance électrique sous la marque  «vélYceo  libre-service». Sa gestion, sa commercialisation et sa promotion sont confiées à la STRAN dans une logique de «bouquet de mobilité». L’objectif de cette nouvelle offre est de répondre à une demande occasionnelle (visiteurs et touristes) avec plusieurs points d’entrée sur le territoire et ce dans une logique d’intermodalité train + voiture et vélo + voiture.
Cinq stations, équipées chacune de 10 vélos et de 15 bornes d’accueil et de recharge seront implantées sur le territoire de l’agglomération : gare de Saint-Nazaire, base sous-marine de Saint-Nazaire, Port de Rozé à Saint-Malo de Guersac, gare de Pornichet et rond-point de l’Hippodrome. En cohérence avec la gamme tarifaire du service vélYceo en courte durée, proposant actuellement un service de 15 € par jour pour la location d’un vélo à assistance électrique, il est proposé un tarif de 1,50 € TTC par heure.
A noter : 2 550 vélos seront disponibles au printemps 2021, dont 2460 vélos à assistance électrique, 80 vélos classiques et 10 vélos cargo.

Extension de la tarification solidaire dès juillet 2021

Depuis le 1er janvier 2016, la CARENE, a mis en place une tarification solidaire au sein de son réseau de transport public, STRAN. Cette tarification a pour objectif de garantir un large accès aux services publics et de faciliter la mobilité quotidienne des personnes les plus modestes ou les plus fragiles sur le plan économique. Le principe est de moduler le prix des abonnements en fonction du niveau de ressources des personnes. Ce dispositif concerne aujourd’hui environ 3.500 abonné∙es, soit 32% des abonné∙es du réseau STRAN.
Compte-tenu de la crise sanitaire, de la crise économique et des objectifs politiques de l’Agglomération, la CARENE souhaite élargir le périmètre des habitant∙es qui pourront bénéficier d’une réduction. Elle va créer un 4e niveau de quotient familial (QF< 900 pour une réduction de l’abonnement de mensuel de 25%) et augmenter les taux de réduction : QF3 (50% au lieu de 30%) et QF2 (75% au lieu de 60%). Cette proposition fera l’objet d’une délibération qui sera votée lors du prochain Conseil communautaire du 9 février.

 

Les vélos en libre-service de la SNCF en expérimentation à Saint-Nazaire et Pornichet en 2018 ©Ville de Saint-Nazaire

Concertation : en 2021, de multiples occasions et dispositifs pour donner son avis et participer

La Ville de Saint-Nazaire a placé la participation et la concertation avec les habitant∙es au centre de son processus politique. Fin 2014, elle a adopté un document cadre, la Charte de la participation citoyenne et acté en 2017 une refonte des Conseil Citoyens de Quartiers (CCQ). Depuis plusieurs années, le dispositif « un mois un quartier » permet de recueillir les avis et idées des habitant∙es sur la vie de la cité mais aussi d’échanger avec le maire sur les projets de la ville. Enfin, la mise en œuvre de la commission extra-municipale sur la démarche Ambition maritime et littorale va permettre d’échanger collectivement sur le devenir de plusieurs sites du littoral. 

« 1 mois 1 quartier » : le maire à l’écoute au plus près des habitant∙es

Dès le mois de février prochain, le dispositif « un mois un quartier » en place depuis plusieurs années permettra aux habitant∙es qui le souhaitent de rencontrer le maire dans l’un des quartiers de la ville :

  • jeudi 18 février à 16h30 /Halles du centre-ville (côté rue Jean Jaurès)
  • jeudi 18 mars à 16h30 / centre commercial de la Trébale
  • jeudi 15 avril à 16h30 /gymnase Alexandre Guyodo – Petit Caporal
  • jeudi 20 mai à 16h30 /Centre commercial de Kerlédé
  • jeudi 17 juin à 16h30/Etang du Bois Joalland (près de la réplique du Sammy)
  • jeudi 23 septembre à 16h30 / Mairie annexe de Saint-Marc-sur-mer
  • jeudi 14 octobre à 16h30/Halles de Penhoët
  • jeudi 25 novembre à 16h30 /devant le « Local » à Prézégat
  • jeudi 16 décembre à 16h30 / devant l’Hôtel de Ville

Le maire à la rencontre des habitant.es pour "1 mois 1 quartier" ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Conseils Citoyens de Quartiers : de nouveaux habitant∙es appelé∙es à s’engager

En 2017, la municipalité a acté la refonte des Conseils de quartiers et des Conseils citoyens en créant les Conseils citoyens de quartiers (CCQ), dont l’organisation et les principes sont les mêmes pour tous les quartiers de la ville (autonomie, indépendance politique, tirage au sort sur liste de volontaires et sur liste électorale).
Prolongés jusqu’en juin 2021 compte-tenu du contexte sanitaire, les sept Conseils Citoyens de Quartiers seront renouvelés à la fin de l’année avec en septembre le lancement de la campagne de communication, en novembre le tirage au sort des membres, puis l’organisation d’une cérémonie d’investiture prévue en décembre 2021. Le but de ces instances est d’échanger et d’agir pour son quartier en mettant en œuvre des actions concrètes au bénéfice de l’ensemble des habitant∙es. Pour s’impliquer, il suffit d’être Nazairien∙ne, majeur∙e et libre de tout mandat politique en cours.

Issus des CCQ, de nombreux projets vont bientôt voir le jour à Saint-Nazaire. Par exemple, l’installation d’une guinguette démontable en bordure de l’étang du Bois-Joalland qui proposerait de la petite restauration, un bar et des animations musicales et de danse du printemps jusqu’à la fin de l’été.
Un projet mené par le Conseil citoyen de quartiers Immaculée, Villeneuve, Québrais, Landettes dont l’ouverture est prévue au mois de juin prochain.

 

Une réunion plénière des Conseils citoyens de quartiers - ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire Le projet de guinguette du Bois Joalland

Lancé en septembre 2018, le Dispositif d’accompagnement des initiatives citoyennes (DAIC) s’inscrit dans le cadre de la politique de proximité engagée par la Ville et vise à développer la participation des habitant∙es pour l’émergence et l’accompagnement des initiatives des Nazairien∙nes. Ce dispositif est déployé sur l’ensemble des quartiers de Saint-Nazaire et a pour but de soutenir des projets relevant de l’une de ces thématiques: Développement durable, Animations de quartier ou Solidarités de proximité.
Divers projets seront réalisés durant le 1er semestre 2021.

 

Ambition maritime et littorale : installation d’une commission extra-municipale

Afin d’échanger collectivement sur le potentiel et le devenir de plusieurs sites de la démarche « Saint-Nazaire, une ambition maritime et littorale », la Ville de Saint-Nazaire installera, en mars prochain, une commission extra-municipale. Présidée par le maire de Saint-Nazaire, cette commission sera composée d’élu∙es, de citoyen∙nes, d’associations et d’institutions. Elle permettra de repérer les enjeux et opportunités de chacun des sites et de nourrir les réflexions de la collectivité, maître d’œuvre de la démarche.

 

Le front de mer de Saint-Nazaire ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Culture, sport, événements : la Ville mise sur la découverte et le plaisir retrouvé d'être ensemble

Culture, art dans l’espace public, sport, jeunesse, nautisme, réduction des déchets, associations… En 2021, Saint-Nazaire s’anime sur des thèmes variés en proposant de grands événements (sous réserve des conditions sanitaires), des animations diverses ou encore de nouveaux lieux à découvrir.

 

3e œuvre Estuaire : l’art dans l’espace public à son sommet

Avec « le pied, le pull-over et le système digestif », Saint-Nazaire accueille la 3e et dernière œuvre, à Saint-Nazaire, du parcours Estuaire démarré en 2007.
Après Jardin du Tiers paysage de Gilles Clément et Suite de Triangles de Felice Varini, cette œuvre vient clore un parcours qui répond à la volonté d’une part, de participer à l’attractivité du territoire et, d’autre part, d’inviter les visiteurs∙ses ou les habitants∙es à s’interroger sur leur environnement, à travers l’art dans l’espace public. La ville devient un terrain d’expression artistique pour les artistes qui endossent le rôle de « révélateurs de la cité » dans sa dimension urbaine, architecturale et sociale et un espace d’exposition pour les Nazairiennes et les Nazairiens qui ont ainsi la possibilité d’ouvrir leur imaginaire sur Saint-Nazaire.
L’intervention du duo Daniel Dewar et de Grégory Gicquel est aussi un hommage à ce qui fait l’identité de la ville : la construction des géants, les savoir-faire d’excellence, le mouvement culturel contestataire ou encore la tradition d’éducation populaire. Dotées de qualités esthétiques fortes, les trois figures monumentales puisent dans l’univers domestique et dans le quotidien pour mieux interpeler le regard du passant. Judicieusement implantée, l’œuvre s’inscrit dans la continuité de la reconquête de l’océan impulsée par l’aménagement de la place du Commando.   
L’implantation de l’œuvre, commencée à l’automne, se terminera fin janvier.

 

Les artistes Grégory Gicquel et Daniel Dewar devant l’une des installations de la 3ème oeuvre. © Martin Launay Ville de Saint-Nazaire

Un grand défi ludique pour aider les habitant∙es à réduire leurs déchets

Après le succès de la première édition, la CARENE lance un nouveau défi « Moins de déchets » pour les habitant∙es de l’agglomération nazairienne qui tenteront d’adopter les bons gestes afin de réduire leurs déchets au quotidien. Le défi s’adresse particulièrement aux personnes débutantes qui souhaitent se questionner de manière amusante sur leurs habitudes de consommation. Chaque foyer (quel que soit l’âge des membres du foyer ou le nombre de personnes) peut participer. Seule condition : vivre sur l’une des dix communes de l’agglomération.
Lors de la première édition en 2020, les 45 foyers accompagnés par la CARENE ont réduit leur production globale de déchets de près de 20%  (17% pour les ordures ménagères, 33% pour les déchets recyclables et 10% pour le verre). On peut encore mieux faire : aujourd’hui, sur le territoire de la CARENE, ce sont plus de 540 kg de déchets par an et par personne qui finissent à la poubelle.
Inscriptions sur le site internet : moinsdedechetsledefi.agglo-carene.fr du 11 au 27 janvier. Lancement du défi le samedi 6 février 2021.

 

Le Défi moins de déchets - ©Martin Launay - CARENE

Bain public : le nouvel espace de travail et de recherche pour les artistes en centre-ville

En novembre 2018, Saint-Nazaire lançait un appel à projets pour confier la gestion et la programmation des Bains Douches, bâtiment emblématique de la culture et plus spécifiquement de la création théâtrale à Saint-Nazaire. Son objectif : permettre la création d’un espace transdisciplinaire à dominante Arts de la Scène dans une approche contemporaine, tant dans les formes que dans les modes de production. Ouvert aux habitant∙e.s et à leurs usages, le projet du Consortium Solidaire aura également vocation à devenir un outil de développement culturel et territorial de premier plan.
Anne Guillou et Jeanne Menguy sont désormais à la manœuvre pour préparer l’ouverture de cet espace dédié aux différentes formes théâtrales, à la danse, à la musique et ouvert sur la ville. Le nouveau lieu, nommé « Bain public » ouvrira ses portes au printemps. Sa programmation est en cours d’élaboration.
Le bâtiment, emblématique des arts de la scène à Saint-Nazaire date de la Reconstruction. Son architecture singulière et typique de la période en fait un bâtiment emblématique de la cité et de son patrimoine. Depuis 35 ans, les Bains-Douches ont eu une destination artistique et culturelle.
La Ville de Saint-Nazaire a engagé un réaménagement et une remise aux normes du bâtiment qui se terminera dans quelques semaines.

 

Grande Marée : l’événement populaire et artistique qui annonce les beaux jours

Sous réserve des conditions sanitaires, l’événement familial et populaire bien connu des Nazairiennes et Nazairiens fera son grand retour le 5 juin prochain. Evénement unique le temps d’un après-midi et d’une soirée, de nombreuses animations pour les enfants et familles ainsi qu’une programmation artistique de qualité seront à découvrir.

Des animations variées pour la journée mondiale de l’olympisme

Le 23 juin prochain se déroulera la Journée mondiale de l’olympisme. Une programmation d’animations sportives sera proposée lors de cette semaine dans le cadre de la labellisation « Centre de préparation aux JO 2024 » de Saint-Nazaire.

 

L'évènement Grande Marée en 2018 ©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Saint-Nazaire Côté Plages : un été animé pour faire l’expérience d’une ville originale

Cet été « Saint-Nazaire, Côté Plages » sera fidèle au poste pour proposer aux habitant∙es comme aux touristes, un programme d’activités sportives, ludiques, créatives, culturelles, environnementales et de bien-être le long du littoral et dans les quartiers. Gratuites ou payantes, les activités proposées sont ouvertes à toutes et tous.
Pour cette édition 2021, la municipalité souhaite associer une nouvelle fois les actrices et acteurs locaux au dispositif. Les services municipaux ont ainsi rédigé un cahier des charges accessible sur le site internet de la Ville de Saint-Nazaire : saintnazaire.fr ou via le portail suivant : http://associations.saintnazaire.fr/. Les candidatures sont à adresser pour le 28 février au plus tard.
Saint-Nazaire Côté Plages : du 4 juillet au 29 août.

 

Saint-Nazaire côté plages ©Ville de Saint-Nazaire

La Solitaire du Figaro à l’aise à Saint-Nazaire

« Ici naissent les légendes », le slogan de la Solitaire du Figaro, pourrait bien être aussi celui de la Ville de Saint-Nazaire qui, depuis 150 ans, est le berceau historique des géants des mers : Normandie, France, Queen Mary 2, Harmony of the Seas et bien d’autres.
Cet été, Saint-Nazaire accueillera la course pour la cinquième fois de son histoire. Le village de course devrait recevoir ses premières visiteuses et ses premiers visiteurs le 16 août. Le départ de la première étape est prévu, à Saint-Nazaire, le 22 août… en attendant le nouveau retour de La Solitaire du Figaro l’année prochaine.

 

La Solitaire du Figaro en 2020 ©Ville de Saint-Nazaire

Place aux associations : le rendez-vous de la vitalité associative

En septembre prochain se déroulera une nouvelle édition de Place aux associations, le rendez-vous annuel de la vitalité associative qui réunit plus de 200 associations. Au programme : découverte de la diversité de l’offre associative, animations et plateau sportif pour s’essayer à de nouvelles disciplines.

 

Place aux associations en 2019 ©Ville de Saint-Nazaire

La Boussole des Jeunes : un outil pour l’accès aux droits des jeunes

Il existe de nombreux services et dispositifs à destination des jeunes mais trop souvent dispersés dans la jungle de l’information, ces derniers n’y ont pas recours.
Aider les jeunes à se repérer et améliorer l’accès à leurs droits, telle est l’ambition de La Boussole des Jeunes.
Outil numérique à destination des 15 – 30 ans, cette plateforme aspire à centraliser l’ensemble des services à leur destination et de rendre leur mobilisation simple en garantissant la mise en contact avec le professionnel adéquat, dans un délai de moins d’une semaine.
Impulsé par le Ministère en charge de la Jeunesse, soutenue financièrement par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Loire-Atlantique, la CAF44, le Conseil Départemental de Loire-Atlantique et la CARENE, et pilotée et animée par le CRIJ Pays De La Loire, cette nouvelle plateforme numérique sera effective à la fin du mois de janvier à Saint-Nazaire et son agglomération, premier territoire d’expérimentation en Loire-Atlantique.
Plus d’informations : www.boussole.jeunes.gouv.fr.

Revenir en haut de page