Brossolette, d’une école vers un pôle d’équipements

Le groupe scolaire Pierre Brossolette a bénéficié d’une rénovation complète

La réhabilitation du groupe scolaire Pierre Brossolette s’est accompagnée de la création d’un nouveau pôle d’équipements . L’objectif était d’en faire un nouveau lieu de vie, de rencontres et de convivialité autour de l’enfance et de la petite enfance au cœur du quartier du Petit Caporal. L’inauguration officielle de ces nouveaux locaux fonctionnels a lieu le vendredi 14 juin. 

Un nouveau pôle dédié à l’enfance

Sur l’emplacement de l’ancienne salle du Petit Caporal (qui a été démolie), un nouveau pôle d’équipements d’une surface de 1 079 m2  a vu le jour. 

Un nouveau multi-accueil, Cap Mômes, de 35 places dont 4 places dédiées à des enfants porteurs de handicap, va venir compléter dès la rentrée les 20 places déjà proposées dans le quartier par la crèche des Petits clowns qui reste dans ses locaux.  

Le nouveau bâtiment accueillera également le périscolaire et proposera des locaux communs (salles de réunion, bureaux pour les associations et l’élu du quartier) et une salle polyvalente de 150 m² d’une capacité d’accueil de 100 personnes. Dotée d’une entrée indépendante et d’un office de réchauffage, la grande salle pourra être réservée par des particuliers, notamment pour des fêtes de famille .

Le bâtiment est habillé de bardages en bois et l’isolation réalisée avec des matériaux bio-sourcés. Des panneaux solaires sur le toit et un système de récupération des eaux pluviales sont également installés.

La salle de restauration du pôle multi-accueil. ©Martin Launay

Rénovation de l’ensemble du groupe scolaire

En parallèle de la construction du nouveau bâtiment,  le groupe scolaire Pierre Brossollette, qui accueille actuellement 200 élèves, a bénéficié d’une rénovation complète. Les travaux  : isolation par l’extérieur, étanchéité, chauffage, électricité, peinture, faux-plafond, menuiserie…  L’école compte 7 salles en élémentaire et 5 classes en maternelle. 

Une cour réaménagée et végétalisée

Outre la rénovation du groupe scolaire, le projet a permis également le réaménagement complet de la cour du groupe scolaire, travaillé avec les enseigant·es et les parents d’élèves : nouveaux préaux, cour végétalisée ( 13 nouveaux arbres plantés et près de 1 775 m² de massifs créés), terrain multi-sports pour les élèves en élémentaire et structures de jeux pour la maternelle.

Un grand parvis accueillant et sécurisé

Un grand parvis végétalisé et sécurisé a été réalisé avec 64 nouveaux arbres  plantés et plus de 800 m² de massifs créés. Toute la rue Guy de Maupassant (entre les rues Nicaragua et Auguste Piccard) a été  réaménagée : trottoirs refaits, stationnement réorganisé. Des abris vélos ont également été installés.

À télécharger

Le 1 % artistique

Commandées dans le cadre du 1 % artistique, Les Bandes Apotropaïques de Patrick Bernier et Olive Martin seront accrochées sous vitrine dans l’école. Mardi 11 juin, artistes et élèves participaient au rituel du « Tombé de métier », une démarche qui consiste à couper et nouer les fils des tentures bandes réalisées avec le métier à tisser le Déparleur.

Les bandes apotropaïques ont été tissées avec le déparleur : un métier à tisser nomade installé dans un échafaudage. Véritable installation le déparleur a permis aux artistes d’aller à la rencontre des habitants et des écoliers en se déplaçant en différents points du quartier. Les bandes apotropaïques sont comme des bandes d’enregistrement symbolique des conversations et des interactions avec les personnes rencontrées. 

Aujourd’hui, trois bandes résultent de la démarche : 

  • l’une avec un motif végétal 
  • l’une avec les mots décrivant la période du chantier et de transformation du bâtiment
  • l’autre dans les motifs bleu et blanc correspond aux interactions avec des habitants.

À télécharger

Les grandes étapes du projet

  • 2019 – 2021 : études de maîtrise d’œuvre
  • été 2021 : désamiantage et démolition de la salle polyvalente, du bâtiment logements et bureaux.
  • début 2022 : démarrage des travaux de construction du nouveau bâtiment et de rénovation du groupe scolaire
  • printemps 2024 : livraison

Les acteurs du projet

  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Saint-Nazaire
  • Maîtrise d’œuvre : Mabire-Reich

Coût de l’opération

9 642 M € TTC (travaux bâtiments, voirie, cour, études, diagnostics, mobiliers…)
Dont 3 M € financés par :
. FEDER Europe Région : 520 000 € (en cours)
. ANRU : 600 000 €
. Département : 600 000 €
. État, préfecture Pays de la Loire : 864 125 €
. CAF 44 : 501 400 €

Revenir en haut de page