Jeunesse-habitat : Ville et agglomération mobilisées pour accompagner les jeunes

Saint-Nazaire compte près de 71 394 habitant∙es dont 12 533 jeunes âgés de 15 à 29 ans, soit 17,6 % de sa population totale (chiffres INSEE 2019). Si aujourd’hui la ville accueille 3 800 étudiant·es, à l’horizon 2025 elle en comptera près de 4 700. La hausse du nombre de jeunes sur le territoire constitue un enjeu fort pour la Ville et son agglomération.

 

La question du logement et de l’accompagnement des 15-25 ans sont au cœur des politiques publiques. Des actions concrètes sont mises en place, via notamment le nouveau Plan local habitat (PLH) de la CARENE, une politique volontariste en faveur de l’enseignement supérieur et la formation et l’animation des lieux ressource comme La Source, qui vise à favoriser la place et l’expression des jeunes au sein de la ville.

Le logement pour les jeunes : des solutions alternatives à trouver

« Aujourd’hui, malgré le dynamisme de notre politique d’habitat, le rythme de la construction de logement et l’absence de départ des résident·e·s du parc social du fait de la baisse du pouvoir d’achat des Français·e·s ne permettent pas de répondre aux nombreuses demandes. C’est la raison pour laquelle dans le cadre du programme local de l’habitat, nous cherchons des solutions alternatives, innovantes pour certaines, afin de répondre aux besoins de logement, notamment de nos étudiants. Plusieurs dispositifs sont donc testés comme dernièrement l’hébergement temporaire chez l’habitant en plus notamment des logements étudiants au Petit Maroc, en particulier pour les étudiant·e·s des Beaux-Arts » – Xavier Perrin, vice-président CARENE en charge de l’habitat et du logement

Un dispositif d’hébergement temporaire chez l’habitant

Ce dispositif souple, lancé et financé par la CARENE – Saint-Nazaire agglomération, permet l’accueil d’un jeune pour quelques nuitées à quelques mois en fonction de la disponibilité de la chambre et du besoin exprimé par le jeune. Il est encadré par la loi Elan du 23 Novembre 2018. Un contrat d’hébergement chez l’habitant est signé entre les parties. Les locataires âgés de plus de 60 ans du parc social de l’OPH Silène et du CISN Résidences locatives peuvent également devenir hébergeurs sous conditions. L’initiative est soutenue par l’URHAJ et la région Pays de la Loire et fait l’objet d’une convention avec L’association Habitat jeunes, gestionnaire de ce dispositif pour le compte de la CARENE.

 

Hébergement temporaire : appel à volontaires

L’association Habitat jeunes recherche des personnes intéressées pour participer à cette initiative innovante et solidaire. Les prérequis : disposer à minima d’une chambre inoccupée au sein du foyer pour accueillir un-e jeune de 16 à 30 ans en recherche d’un hébergement à proximité de son lieu de stage, de formation ou de travail.

En contrepartie, l’hôte bénéficiera :

  • d’un accompagnement professionnel par l’association Habitat Jeunes qui assure la mise en relation entre les propriétaires disposant d’une chambre inoccupée et les jeunes.
  • d’une indemnité de séjour par nuitée
  • d’une expérience enrichissante basée sur l’ouverture à l’autre par le partage de moments conviviaux, l’entraide et la solidarité.

Contact
Association Habitat Jeunes en région nazairienne
02 51 76 05 00 | accueil@rdj-saintnazaire.fr | www.habitatjeunes-saintnazaire.fr

La convention entre la CARENE et l’association Habitat jeunes porte également sur le développement et la gestion de colocations étudiantes dans le parc social. Depuis cet été, 43 places ont pu être proposées à des étudiant·es en centre-ville, dans une quinzaine de T3/T4 gérés par Silène et CISN.

L’ensemble des solutions alternatives lancées sont des initiatives prises en lien avec les actions du nouveau Programme Local de l’Habitat. En effet, celui-ci comprend un volet dédié à l’offre de logement pour les jeunes.

L’un des objectifs du PLH 2022-2027 : faciliter l’accès au logement pour tous les jeunes

Saint-Nazaire agglomération part d’un constat : si la majorité des 15-29 ans trouve à se loger dans le parc existant, une partie de ces jeunes a besoin de trouver une offre adaptée à sa situation :

  • jeunes en mobilité (alternants, stagiaires, actifs dont saisonniers),
  • étudiant·es attiré·es par le développement de nouvelles filières,
  • jeunes en besoin d’accompagnement pour accéder à un logement.

Le nouveau programme local d’habitat, déployé jusqu’en 2027, prévoit :

>> d’accroître le potentiel de logements accessibles aux saisonniers
En période estivale, les travailleurs saisonniers du secteur touristique trouvent difficilement à se loger ou le font dans des conditions précaires. Certaines entreprises du tourisme organisent elles-mêmes l’hébergement dans des locaux leur appartenant, en camping… Toutes n’ont pas cette possibilité.

Le rôle de la CARENE consistera à accompagner et à développer les projets d’hébergement et logements dédiées aux travailleurs saisonniers. Seront notamment étudiés des projets de résidence intergénérationnel entre saisonniers et personnes âgées.

>> de consolider le dispositif d’information et d’accompagnement des jeunes en difficulté d’accès au logement

La CARENE – Saint-Nazaire agglomération a décidé de repositionner et renforcer le Service Accueil Info Logement de l’association Habitat jeunes de la région nazairienne. Désormais, un « Service Logement Jeunes » accueille, conseille et informe les jeunes en difficulté de recherche de logement. Ce service intégrera la future Maison de l’Habitat lors de son ouverture prévue fin 2024.

Par ailleurs, le déploiement du portail numérique La boussole des jeunes, hébergée à La Source – Espace 15-25 ans à Saint-Nazaire, facilite l’accès aux informations relatives au logement et constitue un relais efficace vers le Service Logement Jeunes.

>> d’étoffer le nombre de petits logements accessibles aux jeunes sur l’ensemble du territoire

Le manque de petits logements locatifs dans la plupart des communes ne permet pas aux jeunes d’envisager de quitter le domicile familial en restant dans la commune dont ils sont originaires.

Une première réponse à cette problématique a été apportée par l’ouverture de Résidétape, la résidence située dans le quartier ville-port de Saint-Nazaire, pour répondre aux besoins des salariés en mission ou en stage, des jeunes en formation ou en situation de premier emploi, des travailleurs saisonniers, étudiants-salariés…
L’idée d’un dispositif de résidence mobilité avec une gestion, dont les logements seraient implantés dans plusieurs communes de la CARENE sera étudié.

Il est également prévu, dans le parc existant :

  • la réhabilitation de la résidence des jeunes de Saint-Nazaire, qui propose 103 logements dont 4 pour des couples et 2 pour de la colocation.
  • Le développement du concept des KAP’S, les colocations à projets solidaires avec l’AFEV. Il permet à des jeunes de se loger dans une colocation à loyer modéré en contrepartie d’un engagement dans une action solidaire dans les quartiers prioritaires de la ville (aides aux devoirs, animations pour développer le lien social dans le quartier…). Aujourd’hui, trois logements dans les quartiers de Bouletterie et Chesnaie regroupent 9 jeunes à Saint-Nazaire. L’objectif est de le développer et l’éteindre à d’autres quartiers.
  • La poursuite de captation de logements en bon état dans le cadre de la création de réserves foncières pour une mise à disposition des jeunes en attendant l’avancée du projet urbain pour lesquels ils sont destinés. Aujourd’hui, 9 logements sont déjà mis à disposition des CCAS (2 logements d’urgence) et des associations (Anef Ferrer, Solidarité Estuaire et Association habitat jeunes en région nazairienne) ; ils sont situés sur les communes de Saint- Nazaire, Pornichet, Saint-Malo-de-Guersac, Besné et Trignac.

>> de nombreux projets neufs en livraison à Saint-Nazaire d’ici 2026

Environ 350 logements pour les étudiants sortiront de terre à Saint-Nazaire d’ici 2026.
En centre-ville : les projets Silène Le bon passage, la résidence étudiante pour l’école des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire au Petit Maroc, les logements dédiés aux alternant·es boulevard Laennec.  

Dans les quartiers Ouest : le projet Marignan rue Michel Ange, le projet Silène sur Grenapin.

À l’issu de ces livraisons, d’autres projets pourront être étudiés afin de répondre aux besoins futurs liés au développement de nouvelles formations et filières sur le territoire.  

La Source, le lieu ressource pour les 15-25 ans

En parallèle de la question de l’habitat portée par la CARENE – Saint-Nazaire agglomération, la Ville de Saint-Nazaire manifeste une volonté forte de répondre aux besoins des jeunes dans la mise en place de ses différentes politiques publiques. L’équipe de la Mission Jeunesse, animatrice de La Source – espace 15-25 ans depuis plus de 4 ans, est chargée de mettre en œuvre les orientations fixées par la Municipalité pour les 12-25 ans sur le territoire nazairien. 

« Pour réussir leur projet de vie, les jeunes peuvent compter sur l’équipe Jeunesse de la ville de Saint-Nazaire qui met un certain nombre d’outils à leur disposition pour les accompagner dans tous les domaines de la vie quotidienne : formation, santé, droits, jobs… Pour le logement aussi ! La Source, lieu ressources pour tous les jeunes de 15 à 25 ans, installée en plein centre-ville accueille les jeunes pour les informer ou les orienter. La Boussole des Jeunes complète ce dispositif par une mise en relation directe des jeunes avec les bailleurs sociaux, privés ou les associations qui proposent des solutions d’hébergement. Le logement pour les jeunes, c’est aussi important que de nouer des liens dans une ville nouvelle, La Source est aussi là pour ça. »Stéphanie Lipreau, adjointe à l’Enfance et à la jeunesse pour la Ville de Saint-Nazaire

Portes ouvertes de La Source le 19 octobre

La Source a ouvert en plein centre-ville de Saint-Nazaire en avril 2018. Depuis plus de 4 ans, ce sont 2 900 jeunes différents qui ont été accueillis dans cet espace qui est à la fois ressource d’informations, un lieu de convivialité, un laboratoire d’initiatives et de projets ainsi qu’une vitrine du savoir-faire des jeunes, où chacun·e peut exprimer sa créativité.

La Source organise une journée portes-ouvertes le mercredi 19 octobre, de 13h à 19h. Les jeunes intéressés souhaitant (re)découvrir le lieu, les services et espaces proposés ainsi qu’ échanger avec l’équipe d’animateurs sont invités à contacter La Source pour programmer une visite en 40 minutes chrono.

Contact
La Source, espace municipal 15-25 ans
46, rue d’Anjou 44600 Saint-Nazaire
02 44 73 45 99 | lasource@mairie-saintnazaire.fr 

Les autres rendez-vous à venir à La Source

Au-delà des temps d’information et d’échange habituels de la programmation, sont proposés des ateliers et formations co-construits avec des partenaires :

  • mercredi 19 octobre à 17h – Café international, un rendez-vous mensuel pour parler de mobilité, interculturalité, voyages, expériences à l’étranger… en partenariat avec Parcours le monde grand ouest
  • jeudi 20 octobre, 18h-20h30 – Apépitif, avec l’association Pépite pour la promotion de l’entreprenariat étudiant
  • jeudi 3 et vendredi 4 novembre, 9h30-16h30 – Formation baby-sitting
  • samedi 26 novembre, 9h30-16h30 – Ateliers Paf Academy  (montage et réalisation) en partenariat avec les Pieds dans le PAF

La Source, en chiffres

  • Plus de 4 ans d’existence
  • 2 900 jeunes différents accueilli∙es depuis son ouverture en avril 2018
  • Une mixité de genre : 49 % de filles et 51 % de garçons
  • Boussole des jeunes : 1 500 navigations pour le territoire de Saint-Nazaire agglomération, 440 demandes de mise en contact traitées dont 90 % concernant le logement

À noter : Jeunes en ville lance sa 7e saison

Le 19 novembre prochain, la Ville de Saint-Nazaire et la fédération d’éducation populaire Léo Lagrange lanceront la 7e saison de Jeunes en ville, instance de participation citoyenne dédiée aux 15-25 ans.

Depuis sa création en 2016, Jeunes en ville permet de favoriser l’expression et l’engagement des jeunes pour leur ville. Chacun.e est libre de s’investir à sa façon et selon ses disponibilités pour imaginer, participer et construire des projets concrets pour la jeunesse nazairienne. Le temps fort de lancement de chaque saison est l’occasion de mettre en avant le dynamisme des jeunes et les projets portés au cours de l’année écoulée et de donner envie à d’autres de rejoindre le groupe.

Contact
07 89 36 33 46jeunesenville@leolagrange.org

Dynamique étudiante : la Ville et l’agglomération au rendez-vous

En 2012, la Ville de Saint-Nazaire comptait 2 960 étudiant·es. Aujourd’hui, ils sont près de 3 800, un chiffre qui ne cessera d’augmenter dans les prochaines années avec une prévision d’atteindre les 4 700 étudiant·es en 2025.

« Saint-Nazaire est une ville attractive : son bassin d’emploi dynamique et la diversité des enseignements supérieurs proposés dans un cadre de vie de grande qualité, dans une ville à taille humaine, au bord de l’océan, répond aussi, à la recherche des grands équilibres par la jeunesse entre leur projet de vie personnel et professionnel. Plus de 4 000 jeunes étudiant·e·s sont attendus sur Saint-Nazaire ces prochaines années, c’est autant de besoins qui vont s’exprimer en termes de logement, de vie culturelle, sportive et sociale. Nous ferons tout pour être au rendez-vous. » – Béatrice Priou, vice-présidente CARENE en charge de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de la formation  

Le développement des filières et de la formation en enseignement supérieur

Depuis vingt ans, Saint-Nazaire Agglomération – la CARENE mène une politique volontariste en faveur de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la formation dans le but de développer et renforcer l’ancrage de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le territoire, de favoriser le transfert de technologie vers les entreprises et de diversifier l’économie productive. Elle souhaite également contribuer à la redynamisation du centre-ville de Saint-Nazaire en favorisant l’arrivée et l’insertion d’étudiant·es au cœur de la ville.

L’enseignement supérieur en chiffres

  • 4 700 étudiant·es à Saint-Nazaire d’ici 2025
  • 15 établissements d’enseignement supérieur, une soixantaine de formations et une centaine d’enseignant·es chercheurs aujourd’hui
  • 450 étudiant·es viennent de faire leur rentrée à l’École d’ingénieurs CESI au sein du Paquebot numérique, le nouveau lieu phare du numérique et de l’innovation.
  • 200 étudiant·es, dont plus d’une vingtaine d’internationaux, sont attendus à terme dans la nouvelle école des Beaux-arts Nantes Saint-Nazaire
  • 2 400 étudiant·es, 200 lycéen·es et 680 apprenti·es fréquenteront en 2025 le site d’Heinlex, à l’ouest de la ville qui rassemblera plusieurs composantes de Nantes Université, l’IFSI – IFAS (École d’infirmière et d’aides-soignant·es), la Maison de l’Apprentissage et le lycée Heinlex (projets d’extension), le CROUS (nouveau restaurant universitaire en projet).

Revenir en haut de page