Perspective de la nouvelle piste d’athlétisme et de l’esplanade sportive

Site emblématique de la pratique sportive à Saint-Nazaire, la Plaine des sports fait l’objet d’un vaste chantier de modernisation depuis 2016. La nouvelle piste athlétisme vient d’être livrée cet été. Elle complète l’offre d’équipements pluridisciplinaires proposée. Point sur l’aménagement d’un site majeur de Saint-Nazaire.

 

La modernisation de la Plaine des sports de Saint-Nazaire est un projet étalé sur plusieurs années. Après une première étape marquée par la construction de l’Aquaparc et l’aménagement des espaces publics entre ce nouveau centre aquatique et la Cité scolaire, une esplanade sportive a pris place en septembre 2020. La piste d’athlétisme est venue compléter cet été le programme de renouvellement des structures de la Plaine des sports.

Une nouvelle piste d’athlétisme homologuée

La rénovation a fait l’objet d’une large concertation avec les usagers. L’ESCO 44, principal utilisateur du site, a participé à la définition du cahier des charges des travaux. Les autres clubs d’athlétisme ont été consultés (SNOS athlétisme, Estuaire athlétic club,  Best Triathlon) et les besoins scolaires, très significatifs sur ce site, ont été étudiés et pris en compte. Le principal objectif : homologuer la structure pour qu’elle puisse accueillir des compétitions régionales, avec notamment une ligne droite de sprint à huit couloirs. Finalement, elle permettra aussi l’accueil de meetings nationaux, la 1re compétition pourrait se tenir au printemps 2022 avec l’organisation de l’ESCO 44.

Mise en service en 1969, en même temps que la Soucoupe, la piste d’athlétisme a permis à de nombreux champions internationaux de s’y entrainer : Alexandre Guyodo (JO), Marc Fourny (cross), Elly Lefort (lancer et bobsleigh), Sandra Gomis (sprint, haies) et désormais Evelina Mendès et Thimotée Chauvin (javelot). Aujourd’hui, l’ensemble des utilisateurs·rices de la Plaine des Sports peut bénéficier de la qualité de l’équipement : scolaires, particuliers et associations sportives, dont les trois clubs d’athlétisme et le club de triathlon qui s’y entrainent.

 

 

 

Requalification de la piste d'athlétisme – tour de 400 m, 6 couloirs :

  • réfection de la piste avec rénovation complète du sol ;
  • création d’une seconde zone de sprint dotée de deux couloirs supplémentaires, soit huit au total sur cette ligne droite ;
  • réorganisation des ateliers et ajout d’aires de lancer et saut ;
  • réfection du gazon central (arrosage automatique) ;
  • aménagement des gradins.

Coût de l’opération : 1,6 M€ TTC
Fréquentation estimée : 3 000 adhérent·es de clubs dont 800 réguliers (hors pratique libre).

L'esplanade sportive livrée en 2020

Cet espace de 3 000 m² sportifs, sur un ensemble paysagé de plus de 5 000 m2, est situé en lieu et place de l’ancienne piscine Léo-Lagrange démolie en 2019. Parmi les équipements proposés, il comporte ce que les plus expérimentés appellent un « playground », un plateau permettant la pratique libre de plusieurs disciplines (football, handball, athlétisme, basket).

L’esplanade propose des offres complémentaires qui s’additionnent aux pratiques encadrées de la Plaine des sports : 

  • une piste d’athlétisme et d’échauffement de 200m avec zone de sprint et de saut en longueur ;
  • un arbre à basket ;
  • un terrain multisports au centre (44m x 24m) compatible avec la pratique du futsal et hadball ;
  • des tables de tennis de table (2, 4 et 6 joueurs) ;
  • une table de teckball (jeu au pied avec un ballon de foot) ;
  • des ateliers de street work out ;
  • un baby-foot (installé depuis 2018) ;
  • un sol en béton adapté aux pratiques de glisse urbaine (skate, roller, trottinette) ;
  • des aires de jeux (balançoires, tables d’échecs…).

Coût de l’opération : 1,4 M€ TTC

Arbre à basket et tables d’échecs

D’autres équipements ont continué de bénéficier de travaux d’adaptation ou de rénovation entre 2016 et aujourd’hui.

  • Soucoupe : rénovation complète de la toiture, du sol sportif RDC haut, mise en sécurité.
  • Terrain de tennis : rénovation des sols avec l’installation de terre battue artificielle dans 4 courts couverts. Cette opération se poursuivra jusqu’en 2022 avec la rénovation complète de tous les courts extérieurs (résines et terres battues).
  • Stade de football : rénovations diverses à l’occasion de l’accueil de l’Euro 2016, rénovation de la moquette synthétique du second terrain (proche de l’Aquaparc), rénovation de la toiture de la tribune principale en cours.
  • Gymnase Coubertin : interventions sur le sol sportif.
  • Boulodrome : interventions sur l’éclairage.

Budget : 3 M€ d’investissements

Le réaménagement se poursuit

Le projet de transformation de la Plaine des sports continue et va encore s’accélérer dans les prochains mois. L’équipe municipale a souhaité que le site devienne un lieu de vie à part entière, avec une offre de restauration et du logement. 

Un café restaurant à la Plaine des sports

L’ancien logement de fonction de la Soucoupe a été vendu et sera transformé en un espace de restauration. Il vient compléter l’offre du site en proposant un lieu de rassemblement et de convivialité aussi bien pour les amateur·rices de sport que les promeneur·euses et lycéen·nes. Le lieu sera accessible aux personnes à mobilité réduite. L’ouverture est prévue début 2022 après une phase de travaux par les nouveaux propriétaires.

Deux projets d’habitat sur le site

> Harmony of the sky
Le programme immobilier accueillera à l’horizon 2024 : 170 logements, dont 51 logements locatifs sociaux et 33 logements en accession abordable, c’est-à-dire labellisés « biens négociés » à des prix inférieurs à ceux du marché, encadrés par la CARENE, pour des ménages primo-accédants ou secundo-accédants en séparation familiale ou mutation professionnelle (sous conditions de ressources). Il intégrera aussi des locaux associatifs, une crèche privée et des locaux destinés à des professions libérales.

En vue de la réalisation de ce projet, la démolition de la Maison des sports est prévue début 2022. Un nouvel espace associatif de la Plaine des sports sera installé dans des modulaires pour une durée approximative de deux ans et demi. Des travaux de réseaux sont en cours depuis fin août afin de préparer leur installation fin septembre, entre la Soucoupe et le terrain de football en herbe. 

Perspective du projet immobilier Harmony of the sky

 

> Oxygene
La Ville a souhaité dynamiser le Nord/Est de la Plaine des sports en y proposant également du logement. Le terrain nu, situé au nord, a été cédé à l’Office public de l’habitat à Saint Nazaire, SILENE, afin d’y construire 21 logements sociaux sur 3 niveaux. L’architecte Jacques Boucheton a imaginé un bâtiment compact, constitué de 3 petites émergences largement ouvertes sur le paysage qui les entoure.
 

Perspective du projet Oxygene

Placer la pratique sportive au cœur de la vie des nazairien·nes

La délibération cadre du 28 juin 2019, relative à la définition de la politique sportive municipale, affichait l’ambition de la Ville de rénover le patrimoine sportif et de réfléchir au développement de nouveaux équipements pour répondre à une demande plus adaptée et innovante. Avec 160 installations sportives couvertes et de plein air, le patrimoine sportif constitue l’un des principaux patrimoines de la Ville de Saint-Nazaire.

Pour Béatrice Priou, adjointe aux Sports : « Le grand programme de modernisation de la plaine des sports positionne le site comme l’un des équipements structurants de Saint-Nazaire et illustre la volonté de la Ville de placer la pratique sportive, qu’elle soit libre ou en club, au cœur de la vie des habitant·es ».

Aujourd’hui, la Plaine des sports accueille non seulement des sportif·ves professionnel·les mais également des amateur·rices, des scolaires, des spectateur·rices ou de simples promeneur·euses qui se côtoient parmi les nouveaux équipements en libre accès. Une augmentation significative de la fréquentation a été constatée depuis les nouveaux aménagements réalisées. Cette constante a été accentuée depuis le début de la crise sanitaire du fait des restrictions qui ont incité davantage à la pratique du sport en extérieur.  

EN CHIFFRES

  • 160 équipements sportifs, dont 60 en pratique libre à Saint-Nazaire
  • 20 hectares d’espaces sportifs à la Plaine des sports
  • 70 organismes fréquentent régulièrement la Plaine des Sports : établissements scolaires, clubs sportifs, autres organismes telles des associations de santé, de handicap, services publics, coachs sportifs…
  • 5 000 usages/mois pour la nouvelle esplanade sportive entre les deux été 2020 et 2021, soit environ 60 000 pratiques en un an.

Des centres de préparation des Jeux 2024 à la Plaine des sports

La ville de Saint-Nazaire est à la fois labellisée « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation des Jeux 2024 » depuis un an. Peuvent être installés à la Plaine des sports les centres de préparation pour le triathlon, le football, l’handball et le volleyball. L’objectif pour les années à venir est d’accueillir davantage de sportif·ves de haut niveau, toutes disciplines confondues, en lien avec les fédérations et les clubs professionnels. Saint-Nazaire souhaite conforter son attachement aux valeurs d’accueil et à l’animation de la Cité grâce à ces aménagements fonctionnels, paysagers et sportifs.

Rappel du projet

Réaménager pour ouvrir et développer la pratique libre du sport

La Plaine des sports est située en plein cœur de ville, à proximité du Parc Paysager de Saint-Nazaire, entre les avenues Léo Lagrange, Mitterrand et Pierre de Coubertin. Créée dans les années 50, au moment de la Reconstruction, le site regroupait déjà des équipements sportifs pluridisciplinaires et permettait l’accueil de compétitions. Entouré initialement de clôtures, sa fréquentation était alors plus limitée et réservée quasi exclusivement aux passioné·es de sport.
Dès 2015, l’objectif de la Ville de Saint-Nazaire a été de repenser l’organisation de ce site central afin de répondre aux demandes et aux évolutions des pratiques sportives. C’est l’agence BASE, accompagnée des cabinets Arcadis et Sport Initiatives, qui a été missionnée pour réaliser un plan guide qui a permis d’étudier, d’anticiper et d’accompagner les évolutions constatées et d’apporter des solutions adaptées.

Les principaux objectifs du projet

  • Désenclaver la Plaine des sports pour en faire un lieu de promenade ouvert à toutes et à tous (riverains, habitant·es, visiteurs, pratiquants, accompagnants).
  • Organiser et sécuriser les flux de façon à favoriser les déplacements à pied et à vélo.
  • Améliorer la qualité paysagère du site et assurer une continuité avec le parc paysager et la mer.
  • Développer la pratique libre du sport via le réaménagement des espaces, notamment de plein air et la création de nouveaux espaces de jeu.
  • Accompagner l’installation du centre Aquatique Aquaparc dans son environnement et poursuivre les aménagements débutés en 2014 avec les premières requalifications lors de l’installation du collègue Anita Conti (2014) et du Gymnase Henri Fogel (2015).
  • Identifier des zones foncières sous ou non utilisées pour créer du logement.

Chronologie des temps forts

  • 2015-2017 : diagnostic général des usages et évaluation des attentes – définition du plan guide pluriannuel.
  • 2018 : livraison de l’Aquaparc (avril) et de la promenade arborée réalisée entre le parc paysager à l’Est et la Cité scolaire à l’Ouest.
  • 2019 : démolition de la piscine Léo Lagrange et réalisation du parvis des lycéens (en face de la Cité scolaire) et de l’esplanade sportive.
  • 2020 : livraison du parvis des lycéens et du terrain multisport (le playground).
  • 2021 : livraison de la piste d’athlétisme.

 

Le projet de la Plaine des sports est le fruit d’une belle collaboration entre les différents services – Sports, Urbanisme et habitat, Espaces verts – et leurs élu·es. Nous sommes particulièrement touchés par le fait que l’espace de la Plaine des Sports soit redevenu réellement public, et plus précisément tout public ; nous apprécions de voir aujourd’hui des promeneurs riverains de toutes générations confondues côtoyer les lycéens en pause, les sportifs à l’entraînement et les parents accompagnant leur enfant au sport.
Le playground à l’interface de la ville et de la Plaine est symbolique de cette volonté d’ouverture et de mixité des usages. Habillé d’un jeu de peinture au sol spécialement dessiné pour lui, il est entouré d’une résille grise et bleue qui le rend unique en son genre. La couleur de la piste d’athlétisme a donc été une évidence : elle devait être grise et bleue !       Projet BASE / David Haudiquet – Paysagiste

 

Vue modélisée de la Plaine des sports de Saint-Nazaire

Revenir en haut de page