Image d’archive. Crédit : Christian Robert Ville de Saint-Nazaire

Le Gouvernement a annoncé un cadre général de reprise de l’école la semaine du 11 mai. Les contacts sont réguliers, quotidiens, afin d’obtenir de l’État les protocoles clairs permettant de travailler à réunir les conditions sanitaires école par école en co-construction avec les directions scolaires.

 

Contrairement aux annonces initiales du ministre de l’Éducation nationale, ce sont désormais tous les niveaux qui sont concernés par la reprise. Le principe du « volontariat » des familles rend nécessaire un travail de recensement dont les modalités sont à l’étude. 

La volonté de la Ville de Saint-Nazaire est de parvenir à un accueil sur l’amplitude habituelle en maintenant le temps périscolaire. La collectivité travaille à cela. 

Les grands principes qui guident les travaux et les choix  de la Ville de Saint-Nazaire :  

  • L’information et la transparence : Les parents d’élèves élus des conseils d’écoles ont reçu un premier message et seront régulièrement informés à chaque étape. Un mail leur a été communiqué afin qu’ils puissent nous faire remonter les questions qu’ils se posent. 
  • La proximité : C’est bien école par école que la Ville souhaite répondre aux besoins exprimés par les directions scolaires. L’aménagement des différents lieux conduira sans doute à des organisations différentes.
  • La sécurité sanitaire : si les conditions matérielles ou humaines pour satisfaire aux besoins sanitaires n’étaient pas réunies, la Ville prendrait acte de l’impossibilité d’ouvrir tout ou partie des écoles la semaine du 11. La collectivité se mobilise néanmoins pour que cette situation ne se présente pas.

Pour l’accueil des enfants de moins de 3 ans dans les équipements municipaux, la Ville va là aussi engager un recensement des intentions de garde auprès des familles concernées par un accueil régulier. Au plus tôt et selon des modalités en cours de définition, l’accueil devrait démarrer à partir du 12 mai. 

Sans attendre, la Ville de Saint-Nazaire a constitué des stocks de produits sanitaires élémentaires. Depuis le début de cette crise les enfants des personnels soignants et de sécurité sont accueillis à l’école, dans un centre de loisirs et à la maison du Petit Prince pour les plus petits. C’est sur la base de l’expérience accumulée dans le fonctionnement de ces accueils cours de ces dernières semaines que des protocoles seront mis en place pour garantir la sécurité sanitaire des enfants et des personnels intervenants.

 

Revenir en haut de page