La Ville de Saint-Nazaire, en lien étroit avec la famille, rend hommage à Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire de 1983 à 2014, via l’installation d’une œuvre mémorielle qui jalonnera le front de mer, de la grande plage au rond-point de Sautron.

 

Le front de mer devient la promenade Joël Batteux

Un parcours hommage à l’ancien maire de Saint-Nazaire, matérialisé par l’installation sur le front de mer de trois bancs « aériens », fera désormais partie du paysage nazairien. Le mobilier, réalisé en aluminium et tout en sobriété, est implanté à proximité du rond-point de Sautron, près du jardin des plantes et face à la Résidence Le Traict, (la pose des deux premiers bancs est prévue dès ce mercredi 22 décembre, le 3e sera installé tout début janvier). Sur les faces avant des bancs, les passant·es pourront lire l’inscription « Promenade Joël Batteux ». Sur les faces arrière, se retrouvent gravées trois citations extraites du livre de l’ancien maire « Vouloir sa ville ».

L’aménagement du front de mer a été un marqueur fort de la politique de Joël Batteux. Pour lui rendre hommage et saluer son action menée pendant 31 ans pour la transformation et l’essor de la ville, le choix de la municipalité s’est porté, en concertation avec la famille, sur la réalisation d’une œuvre dédiée sur le remblai.

Le front de mer, qu’il voyait comme un « balcon sur la mer », devient ainsi symboliquement la promenade Joël Batteux, avec un nouveau mobilier, propice à la contemplation et à la divagation qui permet un prolongement de son œuvre sur l’espace public.

Les citations gravées à l’arrière des bancs, choisies avec la famille de Joël Batteux 

  • « C’est une ville forte, au tempérament si entier, qu’elle m’a transmis son énergie et son caractère.
  • « La mer pour la mer, et le vent pour le vent, et être encore plus fous que les fous de bassan. »
  • « Notre bord de mer qui s’étire sur des kilomètres constitue notre bien le plus précieux, un bien accessible à tous. »

 

 

 

Les bancs « aériens » en hommage à Joël Batteux ont été réalisés par le Directeur artistique Jean-Luc Boumard (agence JLB) et le scénographe Wilfrid Macé (agence BORN).

Par le choix des matériaux (aluminium), typographiques et de gravure, ce projet de « mobilier hommage » s’inscrit de façon cohérente dans l’esprit des œuvres commémoratives déjà réalisées par la Ville, pour Nelson Mandela ou encore Simone Veil.   

Revenir en haut de page