Action coeur de ville : 250 nouveaux logements en centre-ville

Vue aérienne centre-ville de Saint-Nazaire, Martin Launay

Nouvelle étape franchie pour la redynamisation du centre-ville nazairien dans le cadre du dispositif « Action cœur de ville ». Ce mercredi 15 décembre, la Ville de Saint-Nazaire et la CARENE ont signé avec Action Logement une convention pour la mise en œuvre de 13 programmes de réhabilitation ou constructions. À l’horizon 2025, près de 250 nouveaux logements seront ainsi proposés en centre-ville.

 

Depuis 2014, la Ville de Saint-Nazaire mène, en lien avec la CARENE, une stratégie globale de redynamisation de son centre-ville. Un des axes de cette stratégie est consacré à la revalorisation du parc de logements anciens et le développement d’une offre de logements neufs en centre-ville (plus de 400 logements neufs, dont 130 logements sociaux et 120 logements étudiants programmés).

En 2018, Saint-Nazaire a rejoint le programme Action cœur de ville initié par l’État et associant Action Logement, la Banque des territoires et l’ANAH en leur qualité de financeurs. C’est dans ce cadre que la Ville de Saint-Nazaire, la CARENE et Action Logement viennent de signer une convention immobilière visant à accroître l’attractivité du centre-ville en favorisant la restructuration d’immeubles stratégiques du cœur de la ville. Cette convention permettra également de renforcer la dynamique de l’emploi, favoriser la mixité sociale et accompagner la rénovation énergétique de l’habitat ancien.

Cette convention d’un montant total de 13 752 497 € identifie 13 opérations. Action Logement :
•    s’est déjà engagé financièrement pour 6 d’entre elles, représentant 117 logements à hauteur de 5 706 337 €
•    s’engage à instruire les dossiers et à réserver des concours financiers à hauteur de 8 046 160 € pour les 7 autres opérations identifiées qui, produiront à l’horizon 2023, 130 logements en location sociale ou en accession abordable.

Au total, ce sont 13 projets immobiliers pour près de 250 logements produits qui vont permettre de revitaliser le cœur de ville, en donnant un second souffle aux commerces et logements vacants, tout en maintenant l’identité de la ville et en répondant aux enjeux contemporains en matière d’habitat.

 

Les 13 projets immobiliers en centre-ville :

  • 37 avenue Albert de Mun
  • 4 avenue de la République, résidence « Mystik »
  • 91 rue d’Anjou, résidence « Oktopus »
  • boulevard Willy Brandt
  • 52 rue de la Matte
  • rue Alfred Nobel et rue Martin Luther King
  • 7 avenue de la République
  • 40 rue de Normandie
  • 6 rue Pierre Mendès France
  • rue Barnave – Côté court
  • rue Barnave et rue Montaigne
  • rue Maudes
  • rue Salengro (L’Illiade)

Exemples de projets

Opération au 7 avenue de la République
Transformation de l’hôtel 2* Le Bretagne en 10 logements en accession sociale à la propriété
Superficie : 946 m²
Surface habitable : 780m²
Opérateur : SONADEV
Etudes de faisabilité en cours, livraison prévue fin 2024.

Opération rue Barnave et rue Montaigne
Projet de réhabilitation de 24 maisons individuelles de type 4 d’environ 82 m²
Superficie : 11 863 m²
Surface habitable : 1 970 m²
Opérateur : OPH Silène
Les travaux et la livraison de l’ensemble du projet sont prévus pour 2023.

Opération au 13 rue Barnave
Construction de 14 logements sociaux sur un ancien terrain de tennis.
Superficie : 1 858 m²
Surface habitable : 845 m²
Opérateur : OPH Silène
Les travaux vont débuter en 2022 pour une livraison prévue en 2024.

Opération de l’ilôt Maudes
Démolition d’anciens logements et construction d’un nouvel immeuble composé de 55 logements dont 18 en locatifs sociaux.
Superficie du projet : 3 028 m²
Les travaux de construction de l’immeuble sont en cours. La livraison des logements est prévue pour juin 2023.

Opération de l’ilôt Salengro
Démolition d’anciens ateliers municipaux et construction d’environ 40 logements sociaux en collectif et individuel près d’un square public végétalisé.
Démarrage des travaux prévu pour fin 2022 pour une livraison en 2024 et une ouverture du square public en 2025.

Action Logement engagé pour « Action cœur de ville »

Le programme national « Action Cœur de Ville » permet à 222 villes moyennes réparties sur tout le territoire national de développer des projets ambitieux de reconquête de leur centre-ville, formalisés dans le cadre d’une convention pluriannuelle de revitalisation. La lutte contre les fractures territoriales constitue une préoccupation majeure des partenaires sociaux. Elle conduit ces derniers à s’engager activement en soutien de cette politique publique aux côtés des acteurs des territoires. À ce titre, Action Logement finance le volet habitat du programme en proposant une offre renouvelée de logements accessibles aux ménages salariés grâce à la réhabilitation de bâtis considérés comme stratégiques pour la réussite de projets communaux de revitalisation.

Dans ce programme, doté au total de 5 milliards d’euros par différents acteurs, Action Logement engage 1,5 milliard d’euros sur 5 ans sous forme de prêts et de subventions versés directement aux opérateurs du logement social et aux investisseurs privés pour conduire les opérations identifiées en lien avec les communes. Cette intervention d’Action Logement vise la création d’une gamme variée de logements attractive et adaptée aux besoins des salariés : accession sociale, logement locatif social, privé ou libre par la requalification du bâti ancien de centre-ville. Par cette action volontariste, Action Logement entend activer un levier nouveau au bénéfice du développement de l’emploi et du dynamisme économique des territoires et assurer ainsi pleinement sa vocation d’utilité sociale au service de l’intérêt général.

À propos d’Action Logement

Depuis plus de 65 ans, la vocation d’Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi. Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires. Grâce à son implantation territoriale, au plus près des entreprises et de leurs salariés, ses 18 000 collaborateurs mènent, sur le terrain, deux missions principales.
Construire et financer des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues, en contribuant aux enjeux d’éco-habitat, de renouvellement urbain et de mixité sociale. Le groupe Action Logement compte 500 filiales immobilières dont 51 ESH et un patrimoine d’un million de logements sociaux et intermédiaires.
Sa deuxième mission est d’accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle. Le Groupe s’attache particulièrement à proposer des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi, des bénéficiaires, qu’ils soient jeunes actifs, salariés en mobilité ou en difficulté.

Plus d’informations sur : www.actionlogement.fr

Une politique volontariste en faveur des copropriétés du centre-ville de Saint-Nazaire

La moitié des logements du centre-ville de Saint-Nazaire sont issus de la Reconstruction, soit 5 700 logements. Ce centre-ville est constitué en majorité, de petites copropriétés dont les logements sont occupés à 55% par des personnes seules.

Depuis 2014, la CARENE mène de nombreuses actions en faveur des copropriétés : lancement d’appels à projets pour la rénovation globale de 20 copropriétés soit 150 logements, lancement d’un OPAH (Opération programmée d’Amélioration de l’Habitat) en 2021 qui vise à accompagner une vingtaine de copropriétés supplémentaires, des actions de prévention et d’accompagnement des copropriétés fragilisées en lien avec les partenaires, temps d’information, aides à l’immatriculation…

En 2015, la CARENE a confié à la SONADEV une concession d’aménagement qui avait pour principal objectif la redynamisation du centre-ville de Saint-Nazaire par le logement. Cela passe par l’acquisition d’immeubles anciens, datant de la période de la Reconstruction, en vue de leur réhabilitation suivie de la remise sur le marché à prix modéré. Après les résidences Le Guérandais (2017) et Élektra (2020), une troisième opération de remise à neuf d’immeuble vient d’être finalisée au 4 avenue de la République « Mystik » .

Signature de la convention immobilière avec Action Logement le mercredi 15 décembre 2021

Revenir en haut de page