Lancement de la mutuelle communale

Plus de 250 personnes étaient présentes hier soir, dans le cadre de la réunion publique abordant la question de la mutuelle communale,
Plus de 250 personnes étaient présentes hier soir, dans le cadre de la réunion publique abordant la question de la mutuelle communale, © Christian Robert – Ville de Saint-Nazaire

Parce que prendre soin de soi et de sa santé est indispensable pour réduire les risques de maladies et parce que de plus en plus de citoyennes et de citoyens n’ont pas ou plus les moyens de financer une complémentaire santé qui couvre les soins nécessaires, la Ville de Saint-Nazaire a décidé de lancer, en avril dernier, un appel à partenariat pour proposer une mutuelle communale à ses habitant·es. Les Nazairiennes et Nazairiens qui n’ont pas de complémentaire santé ou qui souhaitent en changer pourront ainsi prochainement souscrire à une mutuelle de santé de qualité à un prix très compétitif choisie par la collectivité : la MCRN.

Parmi les 5 propositions reçues, c’est la MCRN, un organisme déjà bien implanté en Loire-Atlantique (dont sur l’agglomération : Pornichet Besné, Donges, Saint-Joachim et Saint-Malo-de-Guersac) qui a été choisie comme mutuelle communale par la collectivité. Le choix s’est porté sur cette complémentaire santé pour plusieurs raisons : son prix, les 3 niveaux différents de prestation, des montants de cotisation égaux à partir de 70 ans, un nombre important de praticiens partenaires sur le territoire et l’organisation de permanences à Saint-Nazaire.

Pour qui ?

La souscription à un contrat MCRN est ouverte à tous les habitants de Saint-Nazaire, sans limite d’âge ni condition de ressources. Les personnes ne disposant pas d’une couverture financée en partie par leur employeur constituent le premier public d’une mutuelle de santé communale.

Quels avantages ?

  • Des démarches simplifiées : plus besoin de comparer ou de négocier seul·e son contrat. A noter : Lors de la souscription du contrat, la MCRN se chargera des démarches de résiliation de l’ancienne mutuelle avec les nouveaux adhérents.
  • Des tarifs compétitifs déjà négociés par la Ville !
  • Pas de délai de carence : aussitôt souscrit, le contrat protège les bénéficiaires.
  • Pas de questionnaire de santé : aucune formalité de ce type n’est exigée.

Et pour les retraité·es ?

Au-delà de 70 ans, le montant des cotisations est le même – un avantage de poids par rapport à d’autres mutuelles.

Comment souscrire ?

Rencontres (sur rendez-vous) avec un conseiller de la MCRN lors des permanences assurées au CCAS. .

Les dates des permanences :

  • 29 septembre
  • 06, 20 et 27 octobre
  • 10, 17 et 24 novembre
  • 15 décembre
  • Pour prendre rendez-vous : infos@mcrn.fr ou 02 40 89 22 91, du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30, sauf mardi matin

Bon à savoir : il est désormais possible de changer de mutuelle en dehors de la date anniversaire de sa souscription.

Le succès des mutuelles communales

On estime que 30 % des Français·es ont renoncé à souscrire à une mutuelle pour des raisons financières. Or, les mutuelles communales permettent de proposer aux habitant·es une cotisation à un prix très compétitif, grâce à des contrats négociés pour et par la collectivité. Depuis sa création en 2012, ce dispositif à visée solidaire a déjà séduit 2 800 communes françaises désireuses de faciliter l’accès de tous leurs administrés à une complémentaire santé. Ce concept est également une réponse solidaire à la baisse du taux de remboursement de la Sécurité sociale.

Revenir en haut de page