Vue aérienne du site du Moulin du Pé

C’est l’un des grands projets urbains à venir qui transformera la cité portuaire. À Saint-Nazaire, sur le site de près de 9 hectares qui accueillait l’ancien hôpital de la ville, un nouveau quartier d’habitat entouré d’espaces de verdure se dessine, en phase avec les enjeux actuels de développement durable. Le lancement de la phase opérationnelle du projet a été présenté aux Nazairien·nes.

 

« Le renouvellement urbain du site du Moulin du Pé s’intègre dans une démarche globale de transformation de la Ville. C’est un projet exemplaire en termes de sobriété foncière, qui, en prenant corps sur une friche urbaine, permet de limiter l’artificialisation des sols sans obérer le développement urbain permettant de répondre aux besoins et à l’attractivité de notre ville et de notre territoire.

Il répond également à l’attente exprimée des Nazairiens et Nazairiennes sur la nécessité d’avoir, à proximité de chez soi, des espaces de verdure apaisés, où chacun pourra respirer et profiter des qualités d’une « ville jardin au bord de l’océan. »  – David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de Saint-Nazaire agglomération

Les objectifs et ambitions du projet

> Retrouver la campagne à la ville

  • Reconnecter le quartier avec le rétro-littoral et les étangs
  • Étendre le Bois d’Avalix à un espace public paysagé

> Connecter et apaiser

  • Favoriser des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle
  • Proposer des cheminements qui permettent de dessiner la ville du ¼ d’heure

> Ouvrir sur son environnement

  • Concevoir un projet urbain à l’échelle de tout le quartier
  • Proposer deux polarités sur le bd Neyman et Laënnec

> Habiter autrement

  • Proposer un habitat avec les atouts de la campagne et les services de la ville
  • Offrir une offre de logements diversifiée
  • Accompagner les initiatives innovantes

 

Moulin du Pé : l’environnement, la mixité sociale et la mobilité au cœur du projet

 « Nous ne voulions pas d’un quartier isolé. Le projet urbain pour Moulin du Pé s’inscrit dans la lecture globale que nous avons de notre cité ; nous souhaitons que son ambition dépasse largement la parcelle de l’ancien hôpital. » – Christophe Cotta, adjoint à l’Urbanisme et aux Mobilités 

Une opération exemplaire au niveau environnemental

Le projet urbain Moulin du Pé est mené sous l’angle d’une conception bioclimatique, c’est-à-dire, adapté aux caractéristiques et particularités du site afin d’en tirer les meilleurs bénéfices de son environnement, notamment par un travail sur l’orientation des bâtiments prévus, les ombres portées. L’impact carbone du projet est minimisé dans une logique de réemploi des matériaux issus de la déconstruction du site et les efforts demandés aux constructeurs… À chaque étape de conception du projet, une modélisation hiver / été des ilots sera réalisée pour détecter des masques solaires éventuels et des situations d’inconfort en fonction des saisons. Un principe qui guidera la mise en œuvre du projet pour toutes les constructions à venir.

Un nouveau parc central dans le quartier

Le projet urbain prévoit la création d’un parc d’environ 2 hectares, dans la continuité de la résidence Avalix, prenant appui sur la rue du Docteur Roux et ouvrant ainsi la résidence vers le nouveau quartier. Ce nouveau parc constituera une prolongation naturelle du Bois d’Avalix attenant.

L’aménagement des espaces publics s’appuiera sur une trame paysagère et des espaces en greffe avec l’existant, notamment :

  • un parc boisé depuis le boulevard Laënnec, offrant des services et équipements, une gestion intégrée des eaux pluviales du quartier et une protection des espèces protégées ;
  • des venelles – jardin ;
  • des rues et allées plantées.  

Une démarche de concertation sur les usages au sein du parc urbain est prévue début d’année 2023 (voir page 5).

Vue du Parc boisé depuis le bd Lannëc

Une production de logements dans une logique de mixité sociale et intergénérationnelle

Le projet urbain comptera 14 îlots proposant des modes d’habitat variés. L’opération vise la création d’environ 467 logements, dont 30 % de logements « aidés » (10 % de logements sociaux et 20 % de logements bail réel solidaire).

  • 87 logements individuels diversifiés et abordables (lots libres et maisons groupées) dont 10 qui pourraient être proposés en habitat participatif ;
  • 70 logements intermédiaires ;
  • 310 logements collectifs.

Une nouvelle mobilité inscrite dans la ville du quart d’heure

Une autre volonté forte qui marque la réalisation de ce projet est celui d’une nouvelle mobilité. L’arrivée de la troisième ligne hélYce+ assurera une desserte en transports en commun, facilitant le développement des déplacements non carbonés et permettant d’assurer un lien plus fort avec le reste de la ville.

La voiture sera laissée à sa juste place, avec la possibilité offerte par les parkings conservés de l’ancien hôpital d’accueillir la plupart des stationnements. Le quartier sera ainsi plus apaisé et laissera la place aux autres mobilités sur les espaces publics, notamment pour le vélo avec la création de pistes cyclables sur des voies dédiées (en site propre).

Vue 3D projet Moulin du Pé

Le Calendrier provisoire du projet

  • Début 2023 : ateliers de concertation sur les usages au sein du parc urbain
  • Printemps 2023 : premiers travaux de terrassement et de préparation des sols
  • 2024-2026 : travaux d’aménagement et de construction
  • 2025 : livraison du parc
  • 2026 : arrivée des premiers habitant·es

L’équipe du projet

  • Maitre d’ouvrage politique : Saint-Nazaire agglomération – CARENE
  • Maitre d’ouvrage technique, en charge de la mise en œuvre de l’opération d’aménagement : SONADEV
  • Maitre d’œuvre : le groupement MAGNUM / FLORENCE MERCIER PYASAGiste / INGEROP / NOCTILUCA / QUAND MEME

Un projet concerté avec les Nazairien·nes

En 2019, la Ville de Saint-Nazaire et Saint-Nazaire agglomération ont lancé une démarche de concertation qui a rassemblé plusieurs dizaines de participant·es autour d’une réunion publique et des ateliers participatifs. Elle a permis de définir et de conforter les principes directeurs qui guident la réalisation du projet.

  • Favoriser l’arrivée d’une population mixte et trans-générationelle.
  • Ne pas générer une surdensité du futur quartier tout en respectant le tissu urbain environnant.
  • Accorder une place importante au paysage et au végétal.
  • Aménager un axe Est – Ouest reliant le quartier à ses alentours.
  • Préserver le patrimoine végétal et bâti.
  • Avoir une attention particulière à la baisse de la place de la voiture dans le quartier.
  • Créer un quartier vivant et attractif, via des équipements et commerces en complémentarité avec l’existant.

La concertation se poursuit…

Si la concertation préalable à l’aménagement du projet est bien achevée, la Ville de Saint-Nazaire et Saint-Nazaire agglomération souhaitent encore associer celles et ceux qui le souhaitent, à réfléchir sur les usages particuliers à offrir au sein du parc urbain qui émergera à l’horizon 2025. Il s’agira de définir la nature des aménagements qui viendront répondre aux besoins / envies de la population pour s’approprier ce futur parc ouvert à tous. Deux ateliers de concertation seront en début d’année 2023.

Ambition maritime et littorale : le lauréat de l’appel à projets

Le 12 juillet 2021, un appel à projets multisites a été lancé dans le cadre du projet Saint-Nazaire, une Ambition maritime et littorale, qui est le cadre de mobilisation de tous les projets urbains de la ville. Quatre sites ont été soumis aux opérateurs pour accueillir des projets « urbains et immobiliers » dont un premier lot de l’opération de renouvellement urbain Moulin du Pé.

Pour le site de Moulin du Pé, 4 équipes ont remis des offres. L’audition de ces équipes et le choix du jury s’est tenu le 30 novembre dernier.

  • Le projet lauréat retenu est celui porté par le groupement de promoteurs Brémond-Sogéprom avec les équipes d’architectes JBMN, Office Zola et paysagites OKA.

Le projet porte sur la réalisation d’un ensemble immobilier de 85 logements avec une offre de service et de commerce au rez-de-chaussée. Il est caractérisé par :

  • une écriture architecturale sobre et moderne, faisant écho à celle de la reconstruction qui fonde l’identité architecturale de Saint-Nazaire ;
  • un traitement subtil des façades qui limitera les vis-à-vis et vues directes entre les logements ;
  • le traitement qualitatif du parvis au droit du bd Laënnec ;
  • un traitement des enjeux environnementaux fiable.

Le dépôt du permis de construire est attendu au printemps 2023 pour un début des travaux de construction en 2024.

Revenir en haut de page